• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Le pont du Coq à la Brigue dans les Alpes-Maritimes

    Contribuez à la restauration de ce pont, soutenue par le mécénat de la Principauté de Monaco permet la restauration de cet édifice.

    Pont
    Collecte terminée
    Le pont du Coq à la Brigue dans les Alpes-Maritimes
    pinMapSvgLA BRIGUE - Alpes-Maritimes
    120 000
    Partager ce projet

    Le projet

    Le Pont du Coq est un des monuments emblématiques de La Brigue auxquels les habitants sont très attachés. La Commune de La Brigue a subi de graves dégâts nécessitant notamment la réfection et la protection des culées du Pont du Coq.

    • 2 octobre 2020

      Tempête Alex

    • 1er octobre 2021

      La Principauté de Monaco annonce un soutien de 3 millions d'euros aux vallées sinistrées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya

    • Début des travaux

      2ème semestre 2022

    • Fin des travaux

      2ème semestre 2022

    Le lieu et son histoire

    Le Pont du Coq construit au XVème siècle permettait de franchir la rivière et donc de passer sur la rive droite ; une crue l’a emporté au début du XVIIIème siècle et il a été reconstruit en 1710 puis réparé en 1837, 1843 et 1906.

    C’est un pont coudé en moellons rejointoyés avec un sol caladé et deux parapets en pierre inscrit au titre des monuments historiques en 1987. Sur la rive droite qui est plus basse, une longue rampe permet de rattraper le niveau. Sur la rive gauche, un bloc rocheux sert d’appui. Sa longueur totale est de 64 mètres, la chaussée mesure 2,60 mètres de large et l’arche principale enjambe la rivière sur 14 mètres.

    Une légende expliquerait son nom :

    La maçon chargé de la construction du pont désespérait de trouver une solution pour cet ouvrage complexe. Le diable lui apparu alors et lui proposa un pacte : si lui parvient à construire le pont avant le lever du jour, le maçon devra lui donner son âme. En fin de nuit, avant que le diable parachève l’ouvrage, la mère du maçon allume une torche dans son poulailler pour faire chanter le coq. Le diable s’enfuit et le maçon, dont l’âme est sauvée termine son ouvrage.

    La mobilisation

    Une fois restauré le pont bénéficiera d'une valorisation touristique.

    Les partenaires

    Principauté de Monaco
    https://www.gouv.mc/
    Préfecture des Alpes-Maritimes
    https://www.alpes-maritimes.gouv.fr/
    Partager ce projet
    Mise à jour le 25/01/2023

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact