• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon compte
  • PORTE D'AMONT DE MEUNG SUR LOIRE : PROJET DE REHABILITATION

    Participer à la restauration de la Porte d’Amont de Meung-sur-Loire, construite au XIIIe siècle, et à la préservation du Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco

    Forteresse
    Collecte en cours
    PORTE D'AMONT DE MEUNG SUR LOIRE : PROJET DE REHABILITATION
    pinMapSvgMEUNG SUR LOIRE
    74 689mobilisés
    49 689de dons
    sur 100 00050%
    121 donateurs690 jours restants
    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Restaurer le témoin majeur des fortifications de Meung sur Loire

    Soutenez la restauration de la Porte d’Amont de Meung sur Loire, construite au cours du XIIIe siècle et protégée en 1925. Si quelques vestiges des remparts de la ville apparaissent encore, la Porte d’Amont constitue le principal d’entre eux. Dominant la ville, elle représente un véritable trait d’union entre le centre historique bordé par la Loire et les quartiers les plus récents au Nord.

    Cette restauration d’un coût de 460 000 € HT devient urgente du fait de l’état de délabrement de la couverture et des murs. Ceci est causé en grande partie par des fuites provenant de la toiture et engendrant de nuisibles infiltrations d’eau. Des travaux de charpente, couverture, maçonnerie et menuiserie sont donc prévus.

    Votre soutien est indispensable pour mener à bien ce projet et atteindre l’objectif de collecte de 100 000 €, qui permettra à la commune d’alléger son budget.

    • Décembre 2018Appel aux dons
    • Octobre 2020Lancement maîtrise d’œuvre
    • Fin 2022Fin des travaux

    Un édifice aux multiples affectations

    Construite au cours du XIIIe siècle, dévastée lors des Guerres de Religion, la Porte d’Amont est reconstruite en 1629. Elle était la porte principale, la porte d'honneur, puisqu'elle servait de lieu de réunions des échevins.

    Son caractère défensif a été altéré au cours du temps. De larges ouvertures ont été pratiquées au XVIIe siècle. Du pont-levis, il ne reste que peu de traces, l’emplacement de la herse demeure visible. Les nombreuses archères, ou meurtrières, sont occultées.

    Dès le XIIIe siècle, en temps de paix, la Porte d’Amont fait office de mairie au 1er étage. La cloche, destinée à alerter en cas d’attaque, est toujours située dans le clocheton. Petite anecdote : l’horloge a pour particularité de compter 61 minutes sur le cadran côté ville.

    «
    Notre objectif : Restaurer le témoin majeur des fortifications de la cité Magdunoise et lui redonner son « éclat », dans une perspective de plus grande valorisation patrimoniale et touristique du centre historique.
    Pauline Martin, maire de Meung sur Loire
    »
    «
    La Porte d’Amont est un des monuments marquants et importants de l’histoire de Meung-sur-Loire. La mettre en valeur me semble indispensable. Faire appel à la souscription ça a du sens. Les petites villes rurales font aussi l’Histoire avec un grand H.
    Luc Gilbert, retraité, économiste de la construction
    »
    «
    Je trouve que c’est important de restaurer la Porte d’Amont, parce que c’est un vieux bâtiment. Ça fait partie de notre patrimoine. Il est nécessaire de le sécuriser, il faut le rénover avec savoir-faire. C’est nécessaire.
    Julien Dambre, couvreur
    »

    Une identité marquante pour une cité médiévale

    Au-delà de la volonté de préserver son patrimoine bâti, la commune souhaite faire de ce monument un véritable marqueur de l’identité de la ville, entre tradition et modernité. Une fois restaurée, la municipalité souhaite faire de la Porte d’Amont un lieu d’exposition et de visite touristique.

    Entre Orléans et Chambord, à la croisée des chemins entre la Beauce et la Sologne, au cœur du Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco, sur la route de la « Loire à Vélo », Meung sur Loire est une cité médiévale très appréciée. A proximité de la Porte d’Amont, se trouve le Château de Meung (XIIe-XVIIIe siècle), résidence des Evêques d’Orléans, et dans les geôles duquel fut emprisonné François Villon.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 30/12/2020

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous