S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Réédification de la grange de Quaëdypre au Musée de Plein Air de Villeneuve d'Ascq

Participez à ce projet à la fois patrimonial, ethnologique, économique et culturel

Réédification de la grange de Quaëdypre au Musée de Plein Air de Villeneuve d'Ascq
pinMapSvgVILLENEUVE D ASCQ - Nord
1 900
15 000

12%

101 900

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Pourquoi cette grange ?

Il s’agit ici de procéder au remontage, dans les règles de l’art, d’une grange originaire de Quaedypre dans l’enceinte du Musée de Plein Air de Villeneuve d’Ascq. Pourquoi cet édifice et pourquoi ce changement de lieu ?

Le projet concerne une grange en orme datée de 1786 mesurant 28 mètres de long sur 8 mètres de large qui se trouvait dans une ferme flamande.

Elle a été utilisée pendant plus de deux-cent ans avant que les transformations de la ferme ne poussent les propriétaires d’alors à trouver une solution pour la sauvegarder quitte à ne pas la conserver sur place puisqu’elle gênait le développement de l’exploitation agricole. C'est ainsi que l'Association Monique Teneur pour la sauvegarde du patrimoine rural a été sollicitée.

La grange constituait l'élément majeur de la ferme et la protégeait des vents dominants, elle y était donc soumise. Il était courant dans les Flandres de changer la toiture initiale de chaume en tuiles afin de se prémunir des incendies et de faciliter l'entretien. Le poids des tuiles sur le toit imposait peut-être une charge trop importante, certaines voliges sont déformées. Lors des tempêtes, des tuiles tombaient régulièrement.

Néanmoins, les bois ont été préservés et sont en bon état. La grange a été démontée est stockée. Tous les éléments ont été marqués, recensés et replacés dans le diagnostic de l'architecte du patrimoine. Il faudra restaurer et remplacer certaines pièces.

Les éléments sauvegardés permettent de réaliser un remontage authentique et fidèle. La grange comporte de nombreux enseignements sur les matériaux et techniques de construction. Des marques et signatures des constructeurs ont été retrouvées. Elle est un exemple marquant des organisations en hofstède et est devenue un témoin ethnologique rare.

Pourquoi au Musée de Plein Air ?

Le monde rural perd bon nombre de ses bâtiments, pourtant témoins ethnologiques de premier ordre. Le patrimoine bâti vernaculaire est important, car il est l'expression fondamentale de la culture d'une collectivité et l'expression de la diversité culturelle du monde. Mais ce trésor est, pour de multiples raisons, menacé de disparaitre.

L'Association Monique Teneur développe le Musée de Plein Air depuis 1992. Lorsque la sauvegarde in situ est impossible, l'action permet de trouver des solutions à la disparition d'un patrimoine vernaculaire menacé tout en redonnant de la vie et de l'usage aux édifices.

Le projet de cette grange poursuit la vocation de l'Association, redonner vie et sens au patrimoine tout en donnant envie au plus grand nombre de s'en inspirer. Ce bâtiment est une valeur ajoutée à la collection du site. Au-delà de l'objectif louable de la sauvegarde du patrimoine bâti, la fonction du bâtiment est déterminante.

Avec ce remontage, l'Association développe sa représentation des territoires, des vies, des pratiques et plus généralement de la culture.

L'Association a sauvé et remonté 25 bâtiments allant du 17es au 19es (moulin, chaumières, étable, germoir, charretils, chapelles, fournil...) en permettant à des personnes de se former et de préserver les savoir-faire (artisans, bénévoles, insertion).

Le Musée de Plein air offre une solution originale de sauvegarde, de sensibilisation et d'inspiration. Il attire et sensibilise aujourd'hui 80 000 visiteurs par saison.

Ce Musée destiné à sensibiliser, de manière authentique, ludique et pédagogique, au patrimoine régional et à sa sauvegarde, est aussi un lieu de rencontre, de recherche, de collaboration et de formation. C'est à la fois un conservatoire des savoir-faire et un espace vivant de tourisme et de culture.

Pour quel usage ?

L'Association souhaite consacrer la grange à la présentation, à la pratique et à l'artisanat des jeux traditionnels régionaux.

Protéger et promouvoir les jeux, vitrine du patrimoine ludique et culturel local est un atout majeur pour le rayonnement du projet. Les jeux traditionnels apportent un supplément d'âme et une pertinence au projet.

Ces jeux sont socialement ancrés dans la tradition et font partie intégrante de la culture locale populaire à laquelle les habitants attachent de l'importance. Ils sont une composante du patrimoine immatériel qui fait l'objet d'un intérêt croissant.

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 22/05/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org