S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Projet de réhabilitation de la Route des lavoirs à Sault

Sauvegardons cet ensemble de 6 lavoirs à Sault, image parlante de la vie sociale au XIXe siècle et symbole toujours actuel de l’importance de l’eau en Provence.

Projet de réhabilitation de la Route des lavoirs à Sault

© © Commune de Sault

pinMapSvgSAULT - Vaucluse
1 200
20 000

6%

38 400

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet : sauvegarder ces témoins de la vie sociale au XIXème siècle

Soutenez la réhabilitation et la valorisation des six lavoirs de Sault. Avec le développement des moyens modernes d’adduction d’eau, les lavoirs ont été largement délaissé au milieu du siècle dernier. Pourtant les lavoirs sont un patrimoine essentiel à la compréhension de la vie rurale du XIXe siècle.

La construction des lavoirs accompagne l’essor de l’hygiène et la volonté d’endiguer les épidémies. C’est aussi un endroit de sociabilité pour les femmes, lieu d’un travail répétitif et souvent pénible. Enfin, le lavoir comme la fontaine, est une source de vie dans une Provence sujette aux sécheresses.

La restauration des lavoirs de Saint-Marc, de la Porte Royale, de la Sereine et des petites Pourraches et la transmission de leur histoire ne sera rendu possible que grâce à vos dons.

  • Avril 2023

    Lancement de la collecte et des travaux

  • Décembre 2023

    Fin de la collecte

Le lieu et son histoire : un symbole de l’essor hygiéniste de la fin du XIXème siècle

Trois jours seulement après l’arrivée de Napoléon III au pouvoir, une loi impériale met en place un prêt pour permettre aux communes d’édifier de nouveaux lavoirs, l’objectif étant d’améliorer l’hygiène publique.

Ainsi les lavoirs devaient-ils répondre à diverses contraintes : toit pour isoler du soleil et des intempéries, flux d’eau du plus propre vers le plus sale, les fontaines et les abreuvoirs devant se trouver en amont, hauteur de bac pour un lavage debout.

À Sault, le lavoir de la Porte Royale fut construit pour éviter aux lavandières du centre du village de devoir descendre laver leur linge à la Loge. Les malades, eux, avaient interdiction de laver leur linge dans le lavoir du village afin d'éviter les épidémies, ce qui peut expliquer la présence de lavoirs excentrés.

La mobilisation : un territoire soudé autour d’un projet

L’objectif de ces travaux de restauration est aussi la mise en valeur de l’histoire et de la fonction de chacun d’eux. La restauration de ces édifices permettra d'instaurer une véritable « route des lavoirs » à vocation patrimoniale. Sous forme de promenade qui les relira les uns aux autres, elle offrira aux visiteurs un parcours de médiation pour comprendre l’importance de l’eau hier, aujourd’hui et demain.

Signe de l’importance patrimonial du site, la Route des lavoirs de Sault a également été retenu dans le cadre de l’appel à projet Patrimoine rural non protégé lancé en partenariat avec la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les partenaires

Eglise Saint-Jean-Baptiste de Manses © Fondation du Patrimoine
Presbytère
Partager ce projet
Mise à jour le 22/05/2024

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org