S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Eglise Saint-Martin à Ozouer le Voulgis

Aidez-nous à sauvegarder l'Eglise Saint-Martin !

Eglise Saint-Martin à Ozouer le Voulgis
pinMapSvgOZOUER LE VOULGIS - Seine-et-Marne
4 719
60 000

7%

4 719

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : sauvegarder une Eglise de la Renaissance

L'église Saint-Martin est confrontée à un grave état de péril, caractérisé par des signes alarmants de détérioration. Les liteaux de la charpente sont vétustes, des déformations sont observées, et les enduits se dégradent. Des fissures compromettent la voûte de la nef, tandis que les installations électriques ne sont pas conformes. D'autres problèmes affectent la toiture, les maçonneries et le beffroi. Une intervention urgente s'impose pour garantir la sécurité et la préservation de ce lieu historique.

Le projet vise donc à restaurer et sauvegarder l'église Saint-Martin située dans la petite commune d'Ozouer- le-Voulgis. Cette imposante église de style Renaissance, érigée vers 1530-1540 sur le site d'un ancien oratoire du XIIIe siècle et restaurée au XVIIIe siècle, constitue un élément central du patrimoine de la commune. Classée monument historique depuis 1926, l'église Saint-Martin abrite un mobilier datant du XVIIIe siècle, préservé dans son état d'origine et classé en 1968.

Face à l'état de péril de l'édifice, le maire, Gérard CHAMPIN, élu en septembre 2022, exprime le souhait urgent de restaurer ce patrimoine. En tant que symbole central de la commune, dont elle tire son nom, cette restauration vise à préserver son héritage historique et architectural.

  • Fin du premier semestre de 2025

    Fin de la première tranche de travaux

  • Deuxième semestre semestre de 2026

    Fin de la seconde tranche de travaux (intérieurs)

Le lieu et son histoire : Une église chargée d'histoire

L'église Saint Martin, un édifice de style Renaissance, fut construite vers 1530-1540 sur le site d'un ancien oratoire fondé en 1206, et restaurée vers 1727. Son imposant clocher, s'élevant à plus de 30 mètres au-dessus de la campagne briarde, domine le paysage.

À l'époque, l'église était entourée du manoir seigneurial et de la ferme des Célestins de Marcoussis. Une porte, aujourd'hui bouchée, permettait la communication entre le bas-côté sud et la cour de la ferme. La chapelle de ce bas-côté sud, nommée chapelle des Célestins, est décorée d'un retable ionique orné d'un triptyque peint par un membre de la famille Nicolaï. Le tableau central représente une Mise au tombeau, tandis que les deux autres montrent des anges portant les instruments de la Passion. Un vitrail représentant l'impératrice Hélène orne la fenêtre ogivale de la chapelle.

Construite en grès local, l'église possède un second bas-côté où l'on trouve une Vierge à l'Enfant en pierre du XVIIIe siècle, aujourd'hui située dans la cour du presbytère. Le clocher, une tour inachevée contenant une cloche datant de 1627, repose sur ce second bas-côté. Les arcades de style byzantin, remplaçant l'ogive sous Louis XIII, caractérisent la nef, où l'on peut admirer des clefs de voûtes ornées de motifs variés.

L'intérieur de l'église Saint Martin se compose de six travées d'un vaisseau central flanqué de deux bas-côtés, sans transept, et se termine à l'est par une élégante abside à trois pans dissimulée par le retable du maître-autel. Les voûtes, quadripartites pour les travées principales et plus ouvragées pour le sanctuaire, présentent des nervures bien marquées se ramifiant en liernes et tiercerons. Les grandes arcades en plein cintre et les piliers octogonaux contribuent à l'harmonie de l'ensemble.

Le retable du maître-autel, classé monument historique, est orné d'une toile de Dumesnil datant de 1692, représentant une descente de croix. Saint Martin et saint-Pierre Célestin sont représentés par des statues, tandis que des bas-reliefs sculptés illustrent les vertus théologales. L'orgue, de style néogothique de l'époque de la Restauration, provient du château de Crisenoy et a été installé en 1846. Les fonts baptismaux, classés en 1905, présentent un couvercle en bronze ciselé de style Louis XV sur une cuve ovale en marbre royal datant du XVIIIe siècle.

Préserver notre patrimoine local est une priorité et une nécessité absolue. De nombreux habitants sont fiers de se marier ou de se faire baptiser dans cette église, et toujours heureux de pouvoir la visiter. Nous avons aussi la chance d’avoir, sur la commune, une association culturelle très investie quant à sa restauration et sa préservation. Ainsi, la rénover est essentiel pour le bien de tous.

Gauthier Bounichou, conseiller municipal délégué Culture & Patrimoine

La mobilisation

La restauration permettra de valoriser le tourisme et l'intérêt du patrimoine historique du territoire de la communauté de communes Brie des rivières et châteaux, où l'on retrouve notamment le fief des époisses à Bombon, édifié en 1285 et classé aux monuments historiques depuis 1981 ou encore l'église Saint-Pierre Saint-Paul du 13ème siècle à Chaumes en Brie.

En plaçant l'église restaurée au cœur de ses ambitions d'attractivité, la commune renforce son dynamisme et offre à ses habitants un environnement propice à une qualité de vie remarquable, tout en préservant son héritage naturel et historique.

Partager ce projet
Mise à jour le 14/05/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 62.50 €info icon
(75 % de l’impôt sur le revenu dans la limite de 1 000 €)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org