• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Serres du jardin Henri Vinay au Puy-en-Velay

    Restaurer cet ensemble architectural léger et harmonieux, emblématique du Puy

    Coups de coeur de la Fondation
    Collecte en cours
    serres du jardin henri vinay

    © Serres du jardin Henri Vinay - Ville du Puy-en-Velay

    pinMapSvgLE PUY EN VELAY
    90
    30 000
    9 090

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer un magnifique témoin architectural du XIXème siècle

    Témoin de l’essor des techniques de l’ère industrielle du XIXème siècle, la serre du jardin Henri Vinay qui conjugue plusieurs matériaux (métal, fonte, acier, et verre) est un ensemble architectural léger et harmonieux. Lieu majeur pour plusieurs générations de Ponots, les serres et la buvette sont un passage obligatoire pour chaque visiteur du parc. Point de rencontre, de repos, cet endroit permet une halte salvatrice et un moment de convivialité, partagé en famille ou seul, un moment hors du temps.

    • La partie Est des Serres (partie « droite ») qui a été construite en 1957, rajoutée à l’ensemble édifié dans les années 1902, sera entièrement re-vitrée. Les arches métalliques seront sablées et restaurées, repeintes et pourront recevoir un vitrage sécurisé. Un accès sur le pignon extérieur sera créé, permettant un fonctionnement plus simple. Cette porte sera de modénature similaire à celle déjà présente le long de la serre Ouest.
    • La structure métallique de la partie Ouest des serres sera suivie, les vitrages remplacés, les arches rénovées.
    • La partie centrale recevant la buvette, la structure bois nécessite d’être remplacée. Les fenêtres ouvrantes situées en parties hautes de la partie maçonnée devront être réparées car elles ne fonctionnent plus.
    • Les sols et vitrages seront remplacés. Afin de permettre à l’exploitant de répondre aux normes actuelles, la partie Est de la terrasse sera pourvue d’un soubassement et des rideaux métalliques permettant la fermeture de la buvette quand elle n’est pas en fonctionnement. Le projet reprendra et intégrera les prescriptions de l’étude du paysagiste Louis Benech.
    • 1902 et 1957

      Construction des serres du Jardin Henri Vinay

    • 2022

      Lancement de la collecte de dons en faveur de leur restauration

    Le lieu et son histoire : lieu emblématique et cher aux Ponots

    Les serres Cet ensemble architectural est de type Hollandaise. Elle fut construite en 1902. La construction a débuté par la partie qui constitua la deuxième serre de production de service des jardins (la première était adossée au musée et datait de 1870). La partie gauche a ensuite été réalisée vers 1957. La buvette occupe la partie centrale de la serre et a remplacé la vache et la paysanne, qui, depuis 1877, vendait le lait « bourru » sur place. Elle fut restaurée en partie en 1997. Sa particularité repose sur les parois latérales inclinées. Cette conception optimise l’ensoleillement hivernal, permet de réduire la prise au vent et facilite l’écoulement des eaux pluviales. Le Jardin Henri Vinay Le jardin Henri Vinay est un parc de 4,3 ha situé en plein centre-ville du Puy-en-Velay. Après la Révolution, ce terrain devient propriété de la ville. Cette dernière cède une partie du grand Breuil au Département pour y construire la préfecture en 1825. Le préfet en exercice, Bastard d’Estaing, suggère au Conseil municipal, de créer un jardin public autour de sa nouvelle préfecture. Trente années plus tard, Pierre-Marie-Henri Vinay, maire de la ville, le transforma pour en faire un lieu frais et agréable, parfaitement dessiné avec ses bassins, ses terrasses, ses arbres et ses statues (40 ans de travaux et de plantations). C’est à ce moment-là que la « promenade du Breuil » prendra sa forme définitive en forme d’hémicycle. Les murs de clôture furent construits. Erables, tilleuls et platanes ont quant à eux remplacés les ormes. Dans le cœur des Ponots, et grâce à sa géométrie, il prendra vite le nom de Fer à Cheval (1837). En 1922, il sera baptisé « jardin Henri Vinay » en l’honneur du maire (1865-1874) qui avait décidé d’y entreprendre de gros travaux vers 1866. Le jardin compte plus de 400 arbres âgés de plus de 50 ans. Certains sont même centenaires. Chaque année, on y dénombre par moins de 30.000 fleurs. L’émerveillement surprend le visiteur au détour des allées du jardin Henri-Vinay, une végétation luxuriante dans un écrin de verdure en plein cœur de la ville.

    «
    Notre ville a la chance de posséder du petit patrimoine comme la serre du Jardin qui est un vrai petit bijou. On se doit de l’entretenir et le préserver pour qu’il ne se dégrade pas davantage et ne disparaisse définitivement.

    Michel Chapuis, Maire du Puy-en-Velay

    »
    Partager ce projet
    Mise à jour le 06/05/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact