• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Site du vieil Allan

    Participer à la préservation du site du Vieil Allan, c’est comprendre et mettre en valeur les vestiges d’un vieux village complet qui subira un abandon comme les autres villages perchés de la Drôme.

    Collecte en cours
    Site du vieil Allan
    pinMapSvgALLAN
    2 960
    2 960
    50 000

    6%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    2
    Partager ce projet

    Préserver le vieil Allan : consolider 3 édifices majeurs du village au XVIIIème siècle.

    Grâce à vos dons, la Commune et l’association Allan Pierres et Mémoire poursuivront les travaux de conservation du patrimoine du vieil Allan. Aux côtés des institutionnels qui accompagnent la préservation du site depuis son inscription en 1989 à l’inventaire des monuments historiques, votre soutien financier s’avère indispensable pour permettre de poursuivre l’histoire du vieux village d’Allan, retrouver des chemins de randonnée sécurisés, organiser des pique- nique en famille avec une vue panoramique sur la vallée du Rhône, découvrir l’habitat paysan et l’histoire de ces pierres dont les premières ont été posées au XIIème siècle par les seigneurs des Adhémar. Ainsi, participez à la consolidation et à la mise en valeur des remparts sud, de la tour de garde et de la Maison Daudel en finançant les travaux de dévégétalisation et reprise des parements, murs à restituer, rejointement à la chaux, restitution des voûtes. Ces restaurations permettront ensuite d’accroître l’attractivité du site en installant des dispositifs de médiation pour ponctuer le parcours des visiteurs et leur faciliter l’interprétation des édifices.

    • Appel aux dons26 mars 2021
    • Début des travaux Mars 2021

    Véritable figure de proue de la commune, les ruines du vieux village datées du XIIème au XIXème siècle s’étalent à l’intérieur d’une vaste enceinte fortifiée

    Ce lieu singulier, plus qu’un vestige, est un village complet qui au fil des siècles a inscrit sur ses murailles fragiles l’histoire des transformations puis de l’abandon des villages perchés de la Drôme. Si vous vous laissez tenter par une approche, au bout de la montée - un peu rude - vous serez subjugués par ce site regroupant 4 ha de vestiges. Parcourant les calades, vous allez d’étonnement en étonnement entre découvertes historiques, végétation luxuriante et un panorama à 360 degrés. Mais c’est l’atmosphère bucolique, l’âme de ce site qui marque le plus le visiteur. Les ruines étant encore en place et portant les stigmates de la vie des générations passées, ce lieu reste vivant et attractif. Preuve en est les centaines de promeneurs qui arpentent chaque jour ses calades ! Fondé en 1138 par les seigneurs des Adhémar, Allan se trouve sous l’autorité de François Adhémar de Monteil, Comte de GRIGNAN, Lieutenant gouverneur général mandaté par Sa Majesté en Provence et Gendre de Madame de Sévigné. En 1257, cherchant un protecteur, les Adhémar de Grignan, prêtent hommage au Roi – Comte de Provence (Frère de Saint Louis). Allan devient terre adjacente de Provence.
    Un siècle plus tard, une part d’Allan est cédée aux Poitiers du valentinois et Allan subit de grands remaniements. Un deuxième donjon sera édifié, le castrum féodal agrandi et un nouveau rempart construit. Les châteaux seront réunis plus tardivement. C’est au XVIIème siècle que l’on doit l’urbanisme actuel du village car la seigneurie d’Allan passe aux mains des Papes Saint- Auban, famille protestante, qui doublent la surface du village et construisent de nouveaux remparts.
    Au XVIIIème siècle, le commerce se développe, un pont sur le Rhône est construit permettant des échanges commerciaux plus fructueux. Les Magnaneries sont trop à l’étroit dans les remparts, les chemins sont malaisés pour monter au vieux village, le paysans aisés et les notables vont peu à peu construire de belles fermes dans la plaine et un nouveau village s’élèvera . Les quelques habitants qui s’accrocheront perdront leur combat en 1846. Un stratagème organisé entre le maire et le Curé avait conduit un groupe de jeunes à voler les cloches de l’église et à les accrocher à la nouvelle chapelle en bas…. Les matériaux servirent à reconstruire les maisons en bas ou pillés jusqu’en 1988 où naissait l’Association « Allan, Pierres et Mémoire » dont les objectifs étaient : sauvegarde et mise en valeur du site du vieux village d’Allan.

    Une mobilisation forte

    L’association et la Commune prennent conscience de la valeur et de l’importance historique de ce site, de sa position qui en fait une véritable vitrine de villages perchés typiques et de son attrait touristique nécessitant l’urgence d’une protection. Très respectueuse de la protection du patrimoine, deux études de faisabilité et un récent schéma directeur ont encadré les travaux de restauration déjà effectués, ceux à venir objets de la présente souscription et les perspectives répondant toujours à deux objectifs principaux :

    • La conservation de ce patrimoine (le sauvegarder avant de le restaurer)
    • L’ouverture du site à un tourisme modéré afin d’en garder son âme Cela suppose : une sécurisation des édifices, des circuits bien étudiés, bien aménagés pour une découverte libre, des visites guidées (écoles- Flash code -tables d’orientation), salle d’accueil

    Mais si plus de 30 ans de travaux ont permis de sauver la plupart des édifices essentiels de fonctionnement d’un village, la tâche est encore rude ! Le soutien financier des collectivités locales par leurs services de conservation du patrimoine est inconditionnel et indispensable mais n’est plus suffisant pour permettre de poursuivre l’histoire du vieux village d’Allan, retrouver des chemins de randonnée sécurisés, organiser des pique- nique en famille avec vue panoramique sur la vallée du Rhône, découvrir l’habitat paysan.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 17/04/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 30€

      checkmarkSvg1 magnet d'un édifice du site

      Pour 50€

      checkmarkSvg2 t-shirt

      Pour 100€

      checkmarkSvg1 repas au banquet de l'association

      Pour 250€

      checkmarkSvg2 repas et 2 places de spectacle offerts et 1 magnet

      Pour 500€

      checkmarkSvgOrganisation d'une visite guidée d'une demi-journée à l'occasion d'un séminaire d'entreprise (dans la limite de 15 personnes)

      Pour 1000€

      checkmarkSvg4 places en VIP avec repas au spectacle APM

      Pour 1500€

      checkmarkSvg8 places en VIP avec repas au spectacle APM

      Pour 2000€

      checkmarkSvgGroupe VIP places et repas spectacle APM (dans la limite de 15 personnes)

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous