Un projet de restauration original et ambitieux est entrepris dans le Territoire de Belfort. Inscrite à l'Inventaire Supplémentaires des Monuments Historiques en 1984, l'ancienne Synagogue sera sauvegardée et est destinée à devenir un musée.

Médias

Nature des travaux

Le projet consiste à procéder à la restauration de l'ancienne synagogue et à la création d'un musée sur l'histoire des juifs de Foussemagne et du Territoire de Belfort. Mais aussi sur l'histoire des Hommes, originaires du village, qui ont marqué l'histoire politique et culturelle de la France.
Les travaux concerneront l'extérieure et intérieure de la Synagogue de Foussemagne. C'est dans ce bâtiment que se trouvera la partie muséale proprement dit. Cette partie des travaux est soutenue par la Fondation du Patrimoine grâce à la mise en place d'une souscription.
Un aménagement intérieur pour le musée et une scénographie sera réalisé. La maison du Rabbin sera intégrée au projet. Elle comprendra le hall d'accueil du public, les vestiaires, les sanitaires, la billetterie, la chaufferie, les installations électriques.
Nous sommes tous attachés à l'image de notre village et à notre patrimoine, mais nous avons aussi le devoir de sauvegarder la mémoire de ce lieu et de son histoire.
Le patrimoine historique qui nous a été confié par nos ancêtres, mérite d'être protégé et entretenu afin d'être transmis en l'état aux générations futures.
Cette opération de Mécénat Populaire va permettre à chacun de nous de s'impliquer personnellement dans la réhabilitation de ces ouvrages, tout en allégeant sensiblement la charge communale. En fonction de vos possibilités, quelle que soit votre contribution, sachez que votre participation sera précieuse et particulièrement appréciée.
Toutes les sommes recueillies par la Fondation du Patrimoine à l'occasion de cette souscription seront, bien sûr, consacrées à cette restauration.

Vocation du site

Le Conseil Municipal a pris la décision de restaurer ce monument qui deviendra un lieu de mémoire et de réflexion pour tous quelque soit leur culte ou leur opinion. Compte tenu de sa spécificité, « seul village en France avec une synagogue et pas d'église » dixit l'académicien André Frossard, ce projet présente un intérêt qui dépasse largement le cadre régional.
Située au milieu du village, en face de la Maison des Arches, cette synagogue fut érigée à partir de 1850. Elle présente deux niveaux de baies en plein cintre destinées à éclairer la galerie des femmes et le parterre réservé aux hommes. Une école juive est accolée à la synagogue en 1880. Jusqu'en 1940, année noire où elle fût fermée, elle servit de culte israélite.
Toujours debout mais ayant subi les outrages du temps, elle servait de dépôt et appartenait à un propriétaire privé. Mais depuis le 26 septembre 2008, la synagogue appartient à la Commune.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine