• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    TABLEAU DE SAINT-BRUNO DANS LE DÉSERT - SOUVIGNY

    Sauvons cette œuvre du XIXème siècle classée Monument Historique

    Tableau
    Collecte en cours
    Tableau de Saint-Bruno dans le Désert

    © Tableau de Saint-Bruno dans le Désert ©Mairie de Souvigny

    pinMapSvgSOUVIGNY
    8 290
    1 250

    663%

    8 290

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : sauver un tableau classé Monument Historique

    L'œuvre de Saint-Bruno dans le désert est classée au titre des Monuments Historique. Ce tableau n’a jamais été restauré, il est dans son état d’origine. Le tableau est peint sur un support toile. On observe une déformation de la toile en partie basse liée à la présence de scrupules (gravats) entre châssis et toile. On observe la présence d’une zone de soulèvements au niveau inférieur de l’œuvre. Ce problème provoque une fragilité, des écailles avec réseau de craquelures et également des lacunes ponctuelles. De nombreux problèmes liés certainement à l'humidité ont également été observés en partie basse de l’œuvre.

    Le programme de travaux comprendra la restauration de l'œuvre du tableau et son ré- accrochage dans l’église après sécurisation.

    L'histoire de Saint-Bruno dans le Désert

    Le Départ de saint Bruno de la Chartreuse est un dépôt de l’Etat. La toile a été achetée à l’artiste, Ferdinand-Louis Perron, par l’Etat en 1850 qui l’a envoyé à la commune de Souvigny en 1852. Depuis 1800, l’Etat dépose, c’est-à-dire prête à plus ou moins long terme, des œuvres en France et à l’étranger. Il s’agit à la fois d’une impossibilité matérielle de conserver toutes les œuvres accumulées depuis la Révolution mais aussi d’une volonté politique de les répartir sur l’ensemble du territoire. Les envois sont variés et ont lieu en nombre très important, notamment au XIXe siècle. A cette période, l’Etat a passé une grande quantité de commandes à des artistes parfois dans une situation matérielle précaire. Les copies d’après des tableaux de grands maîtres constituent une grande part des œuvres conservées dans les édifices religieux. C’est le cas à Souvigny, le tableau étant une copie d’une toile d’Eustache Lesueur, peintre réputé du XVIIe siècle. En 1645, Lesueur reçoit une commande pour le cloître de la chartreuse de Paris : vingt-deux tableaux consacrés à la vie de saint Bruno. Cet ensemble, exécuté en trois ans, est par la suite acheté par Louis XVI et entrent dans les collections royales en 1776. Elles sont actuellement conservées au musée du Louvre. Le tableau dont la copie a été envoyée à Souvigny illustre le départ de saint Bruno du monastère de la Grande Chartreuse, qu’il a fondé non loin de Grenoble, pour Rome où il est appelé par le pape Urbain II. Après avoir obtenu des charges importantes au début du XIe siècle dans le monde ecclésiastique, saint Bruno choisit la vie d’ermite sous la direction de Robert de Molesme. Saint Hugues, évêque de Grenoble, lui fait don d’une zone montagneuse dans le massif de la Chartreuse où il fonde un oratoire entouré de cellules. L’ordre de la Chartreuse est né. Il fonde d’autres ermitages, notamment en Calabre où il décède en 1101, dans la Chartreuse de la Torre.

    Souvigny, un village riche d’un patrimoine exceptionnel

    Souvigny, fille de Cluny, abrite depuis l’époque romane le plus vaste édifice religieux du Bourbonnais (construction : Xème au XVème siècle), où les ducs de Bourbon avaient installé leur nécropole. Au Moyen-Âge, le pèlerinage vers les tombes de saint Mayeul et saint Odilon, dont les récits des miracles attiraient une foule nombreuse, comptait parmi les plus grands de l’occident chrétien, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. En 2003, la prieurale Saint-Pierre Saint-Paul est proclamée Grand Sanctuaire roman d’Auvergne. Instauré depuis 2016, le grand pèlerinage de Souvigny a valu à son église prieurale d’être reconnue Sanctuaire de la Paix en 2017 ; un pèlerinage y a lieu chaque premier dimanche de mai.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 19/09/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact