L’ensemble des vitraux et l’orgue Haerpfer de Boulay qui ornent le temple de Château-Thierry font actuellement l’objet d’un appel aumécénat populaire.

Situé dans le département de l’Aisne, le temple de Château-Thierry fut construit après la Première guerre mondiale et conçu comme une église-mémorial. Aujourd’hui, la paroisse veut rénover l’édifice pour qu’il soit ouvert à tous autour de manifestations cultuelles ou culturelles. Une attention toute particulière est portée à la restauration des vitraux très originaux dans un temple de l’église réformée, et à l’orgue qu’il s’agit de réparer afin qu’il puisse jouer de nouveau. Par vos dons, vous pouvez contribuer à ce beau projet et redonner musique et couleurs à ce temple.

Si la présence protestante est avérée dans la région de Château-Thierry dès 1550, le temple protestant de Château-Thierry appartient, lui, à l’histoire contemporaine. L'Eglise réformée des Etats-Unis d’Amérique l’a édifié en mémoire aux victimes américaines de la Guerre de 1914-1918, très nombreuses durant la deuxième bataille de la Marne. Le temple, de style néo-gothique, est ainsi inauguré en juillet 1924 et donné à l’Eglise réformée française (devenue Eglise protestante unie de France en 2013) qui l’utilise comme temple depuis cette époque. Conçu par l’architecte français Chauquet et l’américain Paul P. Cret, ce bâtiment est un symbole d’entente franco-américaine.
Le décor intérieur est inhabituel dans un temple réformé où règne généralement la plus grande sobriété. C’est l’origine américaine du projet qui explique la présence de ces vitraux historiés et colorés. Le temple abrite également, depuis l’origine, un bel orgue construit par la maison Haerpfer de Boulay (Moselle). C’est un petit instrument de 9 jeux sur deux claviers de 56 notes et un pédalier de 30 notes. Si les tuyaux sont de bonne facture, ce n’est pas le cas des transmissions pneumatiques (notes et jeux) qui sont hors service depuis plusieurs dizaines d’années. Cette situation rend l’orgue totalement inutilisable.

Son origine et l’intérêt de son décor intérieur sont les principaux arguments qui ont conduit à l’inscription de l’ensemble de l’édifice à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2003. Fragilisés par la Seconde guerre mondiale, les vitraux nécessitent aujourd’hui d’être restaurés et sa voix rendue à l’orgue.

Vous êtes invités à participer à ce projet de restauration original mais également international. L'Union Nationale des Associations Cultuelles de l'Eglise Protestante Unie de France, maitre d'ouvrage de ce projet, est, en effet, soutenu par la fondation de l’Eglise presbytérienne des Etats-Unis.

Médias

Nature des travaux

Les travaux de restauration des vitraux s’élèveront à 121 500 € TTC : remplacement des plombs devenus cassants, restauration des cadres en bois sur lesquels sont posés les vitraux, reprises de quelques restaurations maladroites, restitution d’après les dessins originaux des deux panneaux disparus en 1940, pose de grillages de protection (détruits par la rouille).

Les travaux de restauration de l'orgue s’élèveront à 230 000 € TTC et concerneront : le buffet, les nouvelles transmissions mécaniques, la soufflerie, la composition (l’esthétique d’origine sera respectée et la palette sonore enrichie de quelques jeux de détail selon les habitudes de la maison Haerpfer). Le but recherché est un instrument de deux claviers et pédalier (12 à 13 jeux) adapté aux dimensions du Temple ; propre à un usage liturgique, apte à des concerts et utilisé pour l’enseignement par une classe d’orgue.

Vocation du site

Le temple de Château-Thierry est affecté au culte mais est également ouvert à tous, tout au long de l’année. Vous pouvez organiser votre visite, sur rendez-vous en appelant la paroisse protestante de Château-Thierry au 03.23.84.09.27 ou au 03.23.83.69.08.

Après restauration, le Conseil Presbytéral de Château-Thierry souhaite véritablement faire du temple un lieu de culture où seront proposés concerts, expositions, conférences…

Plus particulièrement, la restauration de l’orgue permettra de donner des concerts et l’instrument sera également utilisé, par une classe d’orgue, pour l’enseignement.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine