TOUR DE BATERE A CORSAVY ET SAINT MARSAL

La Tour de Batère s'écroule, nous avons besoin de votre afin de sauvegarder ce symbole du patrimoine du Canigou !

La Tour de Batère est un emblème de l’architecture militaire médiévale du Roussillon. Elle se tient au sommet d’une ligne de crête descendant du Canigou, à 1 439 m au-dessus de la plaine, à cheval entre les communes de Saint Marsal et de Corsavy, dans le Haut Vallespir. Elle offre un point de vue stupéfiant sur Perpignan, les Aspres, la plaine et la mer d’un côté, et sur tout le Vallespir de l’autre. On y parvient notamment par un che­min de terre, l’ancienne route des romains.

Batère fait partie du système connu sous le nom de tours à signaux du Roussillon. Il a fonctionné en tant qu’instru­ment de communication militaire durant tout le moyen âge, du 10ème au 15ème siècle. Elle a été construite à la fin de la période des rois de Majorque, vers 1340, dans le but de renforcer la protection du royaume face à la puissante menace représentée par le roi d’Aragon. Dans le dispo­sitif d’information du royaume de Majorque puis, après la défaite, dans celui de la Catalogne-Aragon, Batère a joué, avec la tour d’El Far (Tautavel) un rôle charnière de « noeud de réseau » vers lequel convergeaient les in­formations des autres tours, et à partir duquel tout était envoyé vers le point de commandement, à Castelnou et au-delà vers Perpignan puis Barcelone via le réseau de tours de la côte. La Tour de Batère fut ainsi l’une des pièces maitresse du réseau.

La sauvegarde de la Tour de Batère :
La tour de Batère s’est détruite lentement au fil des ans, faute d’entretien, minée par la sècheresse, le gel, la tramontane et les impacts de foudre. De nombreux signes de dégradation sont visibles : fissures, éboulements des parements externes, désorganisation des maçonneries, désolidarisation des vestiges de l’escalier externe de la tour. Aujourd’hui, les dégradations portent atteinte à son existence. Elle offre un risque immédiat d’écroulement. Elle fut un édifice essentiel, par
son importance straté­gique pour le réseau auquel elle appartenait. Elle est la dernière à ne pas être restaurée.

Le premier acte de l’Association a été de mobiliser un cabinet d’architectes pour concevoir et chiffrer le sauve­tage. Un plan a été proposé et accepté par les parties prenantes. Le chantier comportera deux tranches.
Une première de «sécurisation et accès au site» traitera l’urgence. Il faut rapidement sauver la tour d’un écroule­ment et protéger les promeneurs du danger. Les travaux consisteront en la reprise des éléments de structure dé­gradés (voûtes, jambages), la réfection des joints entre les pierres, le dallage du sol, la protection du public (anti escalade, fermetures par grilles de ferronnerie) et la mise en place d’un paratonnerre.

 

Médias

Nature des travaux

Les travaux concernent la restauration complète de la Tour de Batère. Le coût total estimé des travaux est de 171 506 euros H.T.

Vocation du site

Aidez nous à restaurer la Tour de Batère avant qu'elle ne s'écroule !

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine