Le Viaduc des Fades, construit entre 1901 et 1909, constitue un ouvrage d’art exceptionnel. Il était, au moment de son inauguration, le plus haut pont du monde, toutes catégories confondues. Avec ses 132,5 mètres de hauteur (soit 10 m de plus que le viaduc de Garabit), il figure toujours en seconde position au palmarès mondial des ponts de sa catégorie. En outre, ses deux piles géantes de 92 mètres restent les plus hautes piles de pont en maçonnerie de moellons jamais construites.

Le Viaduc des Fades permet à la ligne ferroviaire Lapeyrouse-Volvic de traverser la profonde vallée de la Sioule.

L’ouvrage est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 28 décembre 1984.

Avec la suspension de la ligne ferroviaire Volvic - Lapeyrouse en 2007, le Viaduc des Fades n’est plus utilisé. Par le passé et cela jusque dans les années 1980, le Viaduc a fait l’objet d’un entretien régulier, avec en particulier une remise en peinture décennale. Cet entretien, pourtant indispensable pour la pérennité de l’ouvrage n’a pas été assuré depuis plus de 30 ans par son propriétaire, RFF puis SNCF Réseau.

Le site du Viaduc des Fades, de par sa situation présente un intérêt autant patrimonial que paysager. En effet, l’ouvrage constitue un témoignage essentiel du savoir-faire en matière d’ouvrage d’art. Il se situe au cœur de la Vallée de la Sioule, vallée préservée et riche d’une biodiversité variée exceptionnelle. Le viaduc constitue un véritable trait d’union entre les territoires des Combrailles.

Cette vallée constitue l’épine dorsale des Combrailles, l’activité touristique a été au centre de son développement. Malgré de nombreuses initiatives, la vallée ne connait cependant plus la fréquentation qu’elle a pu connaitre il y a 30 ans.

En outre, le mauvais état du Viaduc, faute d’entretien, mais aussi de la ligne, particulièrement embroussaillée, constituent des handicaps forts pour la relance de l’activité touristique de la Vallée de la Sioule.

Aujourd’hui la ligne ferroviaire est suspendue, cela signifie cependant qu’elle reste, comme le viaduc des Fades qu’elle emprunte, la propriété de SNCF Réseau (et dans le domaine public).

Médias

Nature des travaux

Le Viaduc des Fades est aujourd’hui dans une situation de réel péril. L’état de corrosion est fortement avancé, et l’absence de travaux remettra en cause la structure même de l’ouvrage. Se pose, en effet, avec acuité le problème de l'entretien de son monumental tablier, indispensable pour assurer la pérennité de l'édifice. La dernière réfection des peintures remontant à près de 35 ans, mis à part une trentaine de mètres repeints en 2004 (ces travaux correspondant à une sécurisation du linéaire situé à la verticale de la route départementale 62), l'ensemble de la structure métallique du viaduc présente actuellement un état de corrosion avancé, sans parler du triste spectacle offert par la rouille omniprésente.

La restauration du Viaduc doit intervenir dans les prochaines années, sinon la sécurité et la pérennité de l’ouvrage ne sera plus assurée. Il est clair que si une telle restauration n’intervient pas, la sécurité imposera un démontage dont le coût sera nettement plus élevé que celui de la restauration.

Le projet vise à engager une restauration réaliste du patrimoine ferroviaire afin de créer une activité de vélo rail sur la ligne allant de la Gare des Ancizes au Viaduc des Fades inclus.

Ce projet immédiat implique la restauration d’éléments emblématiques de cette portion de ligne :

  • Amélioration des conditions d’accès et sécurisation du viaduc,
  • Restauration de la gare des Ancizes avec exposition permanente sur l’histoire du viaduc des Fades et de sa construction (cette exposition composée de 90 panneaux existe)
  • Murs de soutènement maçonnés, têtes de tunnels et autres éléments liés à la voie,
  • Restauration d’une maison de passage à niveau...

La gare des Ancizes constituera le départ du vélo rail, et son point d‘orgue sera la traversée du Viaduc après le passage dans deux tunnels.

Le coût du projet actuel se monte à hauteur de 1 342 750 € HT.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine