• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon compte
  • VIADUC DES ROCHERS NOIRS

    Emprunté jusqu'en 1959 par le "Transcorrézien" qui sillonnait la campagne de Tulle à Ussel, le viaduc des Rochers Noirs a aujourd’hui besoin d’être totalement réhabilité pour assurer sa pérennité.

    Soutenus par Mission Patrimoine
    Collecte en cours
    VIADUC DES ROCHERS NOIRS
    missionBernSvg
    pinMapSvgSOURSAC
    520 495mobilisés
    20 495de dons
    sur 200 00011%
    129 donateurs667 jours restants
    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    5
    Partager ce projet

    Le projet : sauvegarder un ouvrage exceptionnel du XXe siècle.

    Soutenez la restauration du Viaduc des Rochers Noirs, l’un des cinq derniers ouvrages de ce type sur la quarantaine qui avait été construite à travers le monde au siècle dernier. Situé dans un territoire classé réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO, il incarne un enjeu identitaire fort pour le département de la Corrèze. Enjambant les gorges de la Luzège à 92 mètres de hauteur, ce viaduc est resté quasiment intact depuis sa création. La suspension est celle d'origine à l'exception des câbles qui ont été changés. Aujourd’hui plusieurs points structurels sont sensibles, rendant actuellement son accès dangereux. Pour des raisons de sécurité, le passage sur son tablier a été interdit au public depuis 2005. Une première phase de travaux de sauvegarde permettant à nouveau une circulation piétonne a ainsi été chiffrée à 2,5 millions d’euros.

    • Juin 2020Sélectionné en projet emblématique pour la région Nouvelle Aquitaine par la mission Bern 2020
    • Septembre 2020Lancement de la collecte

    Le lieu et son histoire : l’un des plus grands ponts métalliques français de l’époque.

    Au début du XXème siècle, deux lignes ferroviaires (Limoges-Toulouse et Brive-Clermont) desservent la Corrèze. En 1878, Charles de Freycinet, ministre des Travaux Publics, lance un plan pour constituer un réseau ferroviaire secondaire afin de favoriser l'essor économique. Trois lignes sont déclarées d'intérêt public en 1908 : Juillac-La Rivière-de-Mansac, Aubazine-Beaulieu et Tulle-Ussel. Pour cette dernière notamment, des ouvrages d'art sont réalisés à l’image du viaduc des Rochers Noirs, qui permet ainsi au train de franchir les gorges de la Luzège au point le plus resserré à Roche Taillade, et de relier les communes de Soursac et Lapleau. Construit de 1911 à 1913 par la Société des tramways de la Corrèze à partir d'un système inventé par l'ingénieur Albert Gisclard, ce viaduc a été inauguré par le Président Raymond Poincaré le 11 septembre 1913 lors d'un voyage officiel en Corrèze.

    «
    « C'est un grand jour pour moi. Ce pont me tient particulièrement à cœur car mon père a passé son existence à travailler sur le Tacot. Il conduisait le train et tout petit, je voyageais sur ces Tramways de la Corrèze ».
    Roger Fraysse, président l’association ASTTRE 19
    »
    «
    « Cet ouvrage est important pour le tourisme dans le secteur. Une fois rouvert, il y aura du monde pour venir emprunter le viaduc ».
    Serge Guillaume, le maire de Soursac
    »

    La mobilisation : un territoire rural soudé autour du projet

    Malgré les subventions publiques attendues et l’aide apportée par la Mission patrimoine portée par Stéphane Bern, la part d’autofinancement à la charge du Département de la Corrèze reste cependant très importante. C’est pourquoi une collecte a été lancée avec la Fondation du patrimoine. Une fois restauré ce viaduc fera partie d’un parcours touristique global (culturel, patrimonial, sport nature). Récemment des partenaires institutionnels et privés se sont également associés afin de mener une étude de valorisation des sites environnants. Un sentier d’interprétation est en préparation, intégrant le rocher de la Buse, le festival de Roche Taillade et le chemin de Firmin. L’histoire du « tacot » revivra via la gare musée du site des Tournadoux. Enfin la technicité de construction de cet ouvrage sera valorisée grâce à des activités pédagogiques, proposées en partenariat avec l’école en génie civil et travaux publics d’Égletons.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 22/01/2021
    missionBernSvg

    La mission patrimoine confiée à Stéphane Bern contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous