• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Village troglodytique de Barry à Bollène

    Restaurez et faites vivre le village troglodytique de Barry à Bollène

    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : sauvegarder le village troglodytique de Barry à Bollène

    Depuis l'époque néolithique et jusqu'au milieu du XXe siècle, plusieurs civilisations se succèdent sur le site de Barry, village accroché au flan d'une colline. Les Ligures, les Celtes puis les Romains ont fait de Barry, la Capitale du Tricastin en y développant un commerce intense par où transitaient les marchands phéniciens et grecs qui remontaient le Rhône puis la voie Agrippa. Tout concourt à penser à l’antique cité Aéria mentionné par Strabon. Le village constitué de maisons troglodytiques a été habité jusqu’au XXe siècle. Avant l'ouverture des carrières en 1850, les gens vivaient de l'élevage (brebis, ânes, cochons) et de la terre (vigne, erse, arbres fruitiers et oliviers).

    Ce site a abrité une vie intense. Les carriers exploitant la pierre du massif depuis l’époque romaine vivaient dans ce village. Des chapelles y étaient érigées, une seule demeure la chapelle Notre Dame d’Espérance, que la commune a restaurée courant 2014.

    Le lieu et son histoire :

    Depuis 2009, un arrêté municipal interdit l'accès au public du fait de l'instabilité de la falaise. Cette instabilité met fortement en péril le village troglodytique et tout le patrimoine bâti.

    La ville de Bollène a commandé plusieurs phases de sondages de la falaise entre 2009 et 2010, ces derniers mettent en évidence sa fragilité et sa dangerosité. Les risques ont été répertoriés en fonction de leur vulnérabilité en cinq niveaux : très élevé, élevé, moyen, faible, très faible.

    La mobilisiation

    Les objectifs poursuivis sont la valorisation du site par des actions de sauvegarde, de consolidation et de sécurisation. Les travaux seront de plusieurs natures et porteront sur la falaise, le bâti et les espaces verts. Le site a été découpé en 4 secteurs, pour des raisons de financement et de hiérarchisation des travaux en fonction de leur dangerosité (illustration ci-jointe).

    Sur le bâti les interventions seront axées sur la dévégétalisation des toitures, des façades, le remaillage de fissures, le confortement des maçonneries, la réfection de joints à la chaux, la consolidation d’enduits existants, la réfection de toitures et la création de couvertures en lauzes.

    S’agissant des cheminements, ils seront sécurisés avec la création de murets en terrasse, la restauration et le rehaussement de restanques et enfin au moyen de l’installation de garde-corps à deux lisses. Les calades seront remises en valeur.

    La falaise, dont les différents diagnostics réalisés ont permis de dresser un inventaire des aléas et d’estimer les niveaux de risque, fera l’objet de différents types de travaux de sécurisation, (purges, reprofilage, écrans, pare-blocs, ancrage). Le but à atteindre étant de ramener le risque résiduel à faible ou à très faible pour chaque zone. Les 1ers travaux devraient débuter courant du 1er trimestre 2018 afin de permettre de sécuriser les secteurs 1 et 2.

    L'objectif principal est de sauvegarder ce site et cette mémoire mais aussi de le sécuriser pour le public (malgré l'arrêté un très nombreux public fréquente Barry, familles, groupes organisés, sportifs...) et enfin, d'y amener de l'animation ponctuelle.

    Les partenaires

    Mission Stéphane Bern
    http://www.missionbern.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 14/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous