VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

Dans les années 1920, les liaisons entre l’Europe et les Etats-Unis sont au sommet de leur succès. Les paquebots les plus luxueux et les plus rapides sont engagés entre les grands ports européens et New-York. En France, les voyageurs d’outre Atlantique débarquent principalement au Havre. Pour rejoindre Paris, ils empruntent le train. La compagnie ferroviaire de l’Etat, qui exploite cette liaison Le Havre – Paris , utilise déjà des voitures luxueuses, mais de construction ancienne.

Face aux nouvelles voitures métalliques dites OCEM, du nom de l’Office Central d’Etudes de Matériel, qui sont en construction pour les autres grandes compagnies, ces dernières se retrouvent dépassées.

La compagnie de l’Etat va alors commander en 1931, une série de 50 voitures semblables aux Pullman de la Compagnie Internationale des Wagons Lits ( CIWL ), réparties en 25 voitures salon sans cuisine et 25 voitures salon avec cuisine.

Ces voitures recevront une livrée extérieure inédite : vert foncé, vert clair et toiture blanche.

Suite au développement du transport aérien et du début de la seconde guerre mondiale, ces liaisons disparaissent. Le matériel est alors réparti dans différentes régions ou acquis par la CIWL.

Le CMCF a acquis une voiture ex-transatlantique , type A8c8 , en 1995. Au moment de son acquisition, elle était dans sa livrée fin de carrière, en vert celtique SNCF.

Les membres de la section Voie Normale ont redonné sa livrée extérieure d’origine, c’est-à-dire vert 2 tons et toit blanc en 2000.

En 2007, le CMCF se voit confier une autre voiture type transatlantique, qui a été transformée en 1940 en voiture de tournée panoramique pour les ingénieurs et techniciens de la SNCF ; dans le cadre des vérifications des voies avant leur mise en service par exemple.

Cette voiture a une histoire particulière, car elle a été utilisée en 1972 lors du tournage du film « L’héritier » de Philippe Labro, avec Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort. L’aménagement intérieur datant de l’époque du film est en bon état.

En décembre 2018, Philippe Labro et Jean-Paul Belmondo parrainent le chantier de restauration de cette voiture

 

Médias

Nature des travaux

Le projet est prévu en 2 phases :

  • la restauration des intérieurs ( boiseries ) et des extérieurs ( carrosserie et peinture ) 
  • puis la remise en conformité du roulement pour une remise en circulation d'une voiture transatlantique d'époque

Vocation du site

  • Faire visiter cette voiture mythique de chemin de fer et du cinéma français
  • Faire circuler cette voiture sur le réseau ferroviaire au sein de rame historique, en couplage avec la première voiture transatlantique du CMCF.
  • Redonner une utilité cinématographique

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Voiture transatlantique à restaurer

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Première voiture transatlantique restaurée pr le CMCF

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Jean-Paul Belmondo appuyé contre la grande baie vitrée lors du film " L'Héritier"

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Début de restauration extérieure de la voiture transatlantique

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Grande salle de la voiture à restaurer avec sa riche marqueterie

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Meuble dans la grande salle de la voiture-wagon

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    compartiment de la voiture-wagon

  • VOITURE-VOYAGEUR DU FILM L'HERITIER

    Couloir de la voiture-wagon