• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    L'abbaye Saint-Nicolas de Verneuil-sur-Avre

    L’abbaye bénédictine Saint-Nicolas de Verneuil doit revivre. L’Interco Normandie Sud Eure, propriétaire de cet ensemble, se mobilise pour ce patrimoine identitaire de son territoire.

    Collecte en cours
    L'abbaye Saint-Nicolas de Verneuil-sur-Avre

    © Cloître

    pinMapSvgVERNEUIL SUR AVRE
    190 000
    250 000

    76%

    190 000

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    1
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Sauvegarder les remparts de la ville et redonner son lustre au parloir de l’abbesse

    Soutenez ce grand projet qui comprend deux parties distinctes :

    1. Le parloir de l’abbesse, la pièce la plus emblématique de l’abbaye, totalement habillée de panneaux peints au XVIIe siècle
    2. Les remparts qui entouraient la ville à l’époque de sa fondation, et la seule porte ayant survécu au temps : la porte d’Armentières.

    Ces travaux de restauration, peinture pour le parloir de l’abbesse, fouilles archéologiques, enlèvement du lierre qui étouffe les remparts et consolidation de la Porte d’Armentières, sont d’une grande importance par le travail nécessaire et par leur histoire.

    Grâce à vos dons, l’abbaye pourra revivre et être ouverte au public.

    • 2001

      rachat par l’INSEE

    • Décembre 2019

      études archéologiques

    • Janvier 2020

      Appel aux dons

    • Mai 2021

      Début des travaux

    Le lieu et son histoire : lieu riche d’Histoire et mémoire des habitants du Pays de Verneuil

    Ouvrages militaires, les remparts et la Porte d’Armentières ont été érigés au XIIe siècle lors de la fondation de Verneuil par Henri Ier Beauclerc, duc de Normandie et roi d’Angleterre.

    Majestueuse et emblématique du Verneuil médiéval, la porte d’Armentières, dernier vestige des sept portes d’entrée de la ville, aurait été franchie par Saint-Louis en juillet 1257 de retour de pèlerinage au Mont-Saint-Michel.

    Au XVIIIe siècle, l’autorisation est donnée aux habitants de démanteler les remparts médiévaux afin d’en récupérer les pierres pour permettre de construire leur maison. À une exception près : à la demande des Bénédictines, une portion de remparts longue de 360 mètres cernant l’abbaye Saint-Nicolas reste intacte, constituant aujourd’hui un édifice patrimonial exceptionnel. Notre mission est d’éliminer le lierre étouffant le bâti afin de programmer, sous le contrôle des archéologues et architectes, experts des opérations, la sauvegarde de cet ensemble exceptionnel témoin de près de neuf siècles d’histoire.

    La mobilisation : un territoire mobilisé autour du projet

    En 2001, les Bénédictines quittent l’abbaye Saint-Nicolas. Elle est alors rachetée par la Communauté de communes avec la volonté de lui garder un caractère culturel. Des travaux de sauvegarde, de mises aux normes de sécurité sont entrepris petit à petit. Mais l’objectif est d’une toute autre nature : les bâtiments ont souffert d’être restés inoccupés durant plusieurs années. D’autre part, des expositions sont organisées, des visites théâtralisées programmées pour faire vivre le lieu.

    Il s’avère que des travaux beaucoup plus importants sont à faire. Des bénévoles œuvrent sur les remparts, d’autres entretiennent l’intérieur des bâtiments, des entreprises interviennent également. En 2019 et 2020, le jardin médiéval du cloître est restitué. Les chantiers les plus importants restent à faire.

    Un mécène particulièrement engagé a déjà donné plus de 100 000 euros pour faire aboutir le projet : il s’agit de l’entreprise Verneuil Distribution, Intermarché à Verneuil-sur-Avre.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 28/11/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact