• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Les bannières de charité de la Noë-Poulain

    Ensemble, restaurons les bannières de charité de la Noë-Poulain

    Collecte en cours
    Les bannières de charité de la Noë-Poulain
    pinMapSvgLA NOE POULAIN
    4 700
    Le projet
    Partager ce projet

    Connaissez-vous les confréries de charité ?

    Les confréries de Charité sont associées à l'histoire des églises normandes. Leur existence est attestée depuis plus de mille ans à l'exemple d'une d'entre elles qui apparaît dans la célèbre Tapisserie de Bayeux. Leur vocation essentielle était de procéder aux inhumations, mais elles ont également joué un grand rôle dans la défense de l’Église.

    Aujourd'hui, environ 120 confréries existent encore dans l'Eure, le département normand où elles sont le plus représentées. Parmi elles, celle de la Noé Poulain (275 habitants) est encore active et liée à l'église paroissiale Saint-Ouen, du XIIe siècle. Chaque confrérie dispose de biens propres : vêtements chaperons, torchères, tintennelles, bannières...

    • Lancement de la souscription2020
    • Travaux2020 - 2021

    Restaurer des bannières, tissus de grande valeur

    Les bannières de charité de la Noé Poulain sont en soie rouge, décorées de motifs peints ou brodés de fil d'or et de fil d'argent (saint Sacrement, évêque, Vierge Marie, étoiles, végétaux..). Elles portent l'indication de l'année de leur confection. La première est datée de 1861 et l'autre de 1911. La finesse et la richesse de leur conception les rendent fragiles et aujourd'hui, ces deux bannières sont en mauvais état et nécessitent une restauration complète.

    Elles seront entièrement restaurées : dépose, nettoyage et repose des broderies sur de nouveaux supports, pose de nouveaux galons, le tout cousu main par un atelier spécialisé.

    «
    La première est datée de 1861 ; l’autre de 1911. L’une d’entre elles est déjà partie en restauration.

    Jacques Le Villain, maître de la confrérie de La Noé-Poulain

    »

    Une confrérie et une commune mobilisées !

    La confrérie de charité de la Noé Poulain est entièrement mobilisée avec l’appui la commune pour aller au bout de ce projet.

    D'ores et déjà, des dizaines de confréries de charité, fidèles à leur valeur, ont contribué au projet. Mais bien d'autres dons sont encore nécessaires pour financer les travaux.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 29/08/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous