S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

La chapelle de la Blardière au Marillais à Mauges-sur-Loire

La petite chapelle de la Blardière au Marillais, Mauges sur Loire

Architecture
Chaepelle du Buron

© © comité de sauvegarde de la chapelle de la Blardière

pinMapSvgMAUGES SUR LOIRE
19 509
91 000

21%

46 009

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : sauver la chapelle de la Blardière au Marillais, lieu de culte rural qui souffre d’importantes dégradations obligeant la Municipalité à en interdire l’accès en 2014.

Soutenez la restauration de la chapelle de la Blardière du Marillais à Mauges sur Loire. La petite chapelle, propriété du diocèse est fermée au public depuis 2014 à cause d’importantes dégradations qui rendait le lieu dangereux. Les riverains attachés à ce petit patrimoine local, ont souhaité la réouverture de la chapelle. C’est pourquoi, en 2015, un Comité de Sauvegarde de la chapelle a vu le jour.

Une étude a permis de chiffrer le coût de la restauration à hauteur de 102 000€ TTC pour la toiture et les trois clochetons, les différentes façades en tuffeaux, les enduits intérieurs et les vitraux. L’objectif de la collecte est fixé à 50 000€. Cet appel au mécénat populaire s’adresse à tous les habitants et entreprises de Mauges sur Loire et ses alentours.

Une 2019, une première tranche de travaux d’environ 30 000€ a déjà pu être réalisée grâce à la mobilisation de tous. En effet, la chapelle a été mise hors d’eau, une nouvelle couverture en ardoise vient protéger le bâtiment et le fronton avec ses trois clochetons ont été entièrement restaurés. Une première victoire pour le Comité de Sauvegarde qui a réussi a collecté près de 18 000€ de dons. A cela, vient s’ajouter une subvention du club Mécènes d’Aujourd’hui de 5000€ et de la Fondation du patrimoine de 3500€.

  • 29 avril 2017

    Appel aux dons

  • 2019

    Réalisation de la première tranche de travaux

Le lieu et son histoire :

A l’origine, M. Vincent avait fait vœu de bâtir une chapelle si son fils revenait sain et sauf de la campagne d’Italie, sous le premier Empire. Au retour du soldat son père tint parole et fit ériger l’ex-voto promis. Au mois d’octobre 1870, l’abbé Pierre Vincent, son petit-fils, alors curé de la Tourlandry vint procéder à la bénédiction d’une chapelle plus importante qu’il avait fait construire en son village natal en remplacement de l’ex-voto de son aïeul. En 1898, à la mort de l’abbé Vincent, la chapelle fut vendue à des particuliers, puis rachetée par l’association Diocésaine, actuelle propriétaire. A l’intérieur, l’autel est dominé par une représentation des apparitions de la Vierge aux petits bergers de la Salette en Isère. Depuis, beaucoup de personnes sont venus se recueillir et confier leurs peines et leurs joies à la Vierge Marie. Les plus anciens se souviennent des neuvaines faites en ces lieux pour la protection des soldats partis à la guerre ou des prisonniers. Encore récemment, une célébration avait lieu au moment des rogations, et les gens du village venaient réciter le chapelet en mai et octobre. En 1993, Henri Boré, Maire du Marillais, fit apposer sur le mur de clôture, une plaque rappelant la mort de deux paysans du hameau fusillés en 1793 et les nombreux habitants de la commune massacrés pendant les Guerres de Vendée.

Arrière de la chapelle du Marillais
Fronton de la chapelle
Arrière de la chapelle du Marillais
Fronton de la chapelle

"Le comité est motivé pour poursuivre et terminer les travaux Les prochaines tranches se réaliseront suivant les dons obtenus Merci à tous les donateurs"

Président du comité de sauvegarde de la chapelle

La mobilisation : L'association du comité de sauvegarde de la chapelle de la Blardière milite pour la sauvegarde de cet édifice

Créée en 2015 à l’initiative de quelques riverains de la commune, le Comité de sauvegarde de la chapelle a eu pour Présidente, Marie-Laurence Bourget, ancienne Maire du Marillais de 1987 à 2001, aujourd’hui décédée. Christian Boré, son nouveau Président, va continuer les actions entreprises durant ces 2 dernières années par l’association. En effet, de nombreuses manifestations ont été organisées pour collecter des fonds affectés au projets tels que des concours de belote et des spectacles (chansons et humoristes).

Les partenaires

manoir du lau vue jardin
Château de Gardères © Fondation du patrimoine
Partager ce projet
Mise à jour le 06/02/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org