• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Un toit pour la chapelle Saint-François

    Aidez-nous à restaurer cet héritage de Marguerite de Lorraine

    Collecte en cours
    Un toit pour la chapelle Saint-François
    pinMapSvgMORTAGNE AU PERCHE
    10 730
    10 730
    650 000

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le lieu et son histoire

    En 1505, Marguerite de Lorraine (1463-1521), veuve de René comte du Perche et duc d’Alençon, décide de construire un couvent pour les sœurs de Sainte Élisabeth de Hongrie qui prodiguaient des soins aux indigents de Mortagne. Dès 1515, les sœurs s’y installent en suivant la règle de l’ordre des Clarisses, la chapelle attenante au cloître est alors consacrée à saint François. L’abbaye devient bien-national au début de la Révolution française et en 1800, les bâtiments n’ayant pas subi de dégâts majeurs sont convertis en hôpital et investis par les Augustines qui étaient à l’Hospice de Mortagne.

    De nos jours, cet unique ensemble architectural dans l’Orne présente un exceptionnel intérêt architectural et pictural. En effet, la chapelle et le cloître n’ont pas subi de transformations majeures depuis le XVIe siècle et les décors polychromes de la chapelle St-François réalisés grâce à de généreux donateurs au XIXe siècle séduisent par leur originalité, conférant aux visiteurs de ces lieux calme et apaisement.

    Outre la voûte lambrissée en berceau brisé peinte par Raphaël Chadaigne (peintre Ornais méconnu) très intéressante par son iconographie symbolique, il convient de noter la présence d’un exceptionnel hagioscope voulu par Marguerite de Lorraine pour ses indigents et d’admirer les vitraux représentant plusieurs épisodes de la vie de Saint François ainsi que du martyr d’une clarisse de ce monastère.

    Le projet

    Au sein de l’hôpital de Mortagne, lieu de vie dans l’accueil des personnes âgées et des malades depuis cinq siècles, la chapelle accolée au cloître constitue un pôle d’attraction culturel incontournable de la ville. Malheureusement, cet édifice atypique se dégrade. En effet, la couche picturale se décroche des supports, laissant apparaître l’enduit en petits éclats ou sur des pans entiers. Il est nécessaire dans une première phase de rénover maçonnerie et toiture.

    «
    L’idée est véritablement de faire en sorte que l’on montre ce patrimoine, qu’on le mette en valeur, qu’il devienne un élément phare dans l’attractivité d’une localité et pas uniquement d’en parler. Ces lieux sont avant tout des lieux de vie !

    Vincent Lebel, président de Mortagne-au-Perche patrimoine

    »
    «
    Autour de la défense du patrimoine, autour des réhabilitations, ce sont de nombreuses activités culturelles, économiques, sociales qui peuvent se greffer. Nous avons par exemple organisé des concerts de chants lyriques, des rassemblements de véhicules de collection… et il y a tellement à faire !

    Vincent Lebel, président de Mortagne-au-Perche patrimoine

    »

    La mobilisation

    Le projet de restauration ambitionne de rétablir les éléments défaillants du clos et du couvert et à la suite, de restaurer les décors intérieurs. Un tel chantier permettrait l’opportunité de valoriser les savoir-faire des artisans spécialisés du Perche.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 14/10/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous