S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Château de Cambiaire à Saint-Etienne-Vallée-Française

Le Château de Cambiaire nécessite des travaux importants pour lui rendre sa splendeur d'antan

Château de Cambiaire  à Saint-Etienne-Vallée-Française
missionBernSvg

© Mme PAGES Corinne​

pinMapSvgSAINT-ETIENNE-VALLEE-FRANCAISE - Lozère
300 000
300 000
missionbern.fr
Partager ce projet

Le projet : réaliser des travaux urgents de mise hors d'eau, hors d'air et de restauration du donjon

Le château avait réussi à traverser les siècles mais, touché par un incendie causé par les nazis, il n'a pas retrouvé son aspect d'avant-guerre.

Bien que les propriétaires actuels aient engagés de nombreux travaux depuis 2018, plusieurs travaux sont très urgents. La façade du donjon nécessite d’être rejointoyée pour empêcher les infiltrations d’eau en intérieur et le développement du salpêtre. Le donjon est ouvert au vent et les violentes précipitations des épisodes cévenols aggravent la situation. Les créneaux, d’où l’on constate des chutes de pierres, sont à reprendre. Le parquet du donjon s'est effondré ainsi que l'ensemble des poutres.

  • Septembre 2023

    Sélection par la Mission Patrimoine

  • Novembre 2023

    Début des travaux

  • Mai 2025

    Fin des travaux

Le lieu et son histoire : un site qui traverse les siècles et les épreuves

Le château de Cambaire a été construit en 1366 par Bernard et Pierre de Raymon de Calberte. La famille en sera propriétaire jusqu’au XVIIIème siècle. En 1789, le château est épargné lors de la Révolution mais le Marquis doit rendre ses titres féodaux. Le château passe ensuite par alliance dans la famille Cabiron, l'autre grande famille noble du lieu. Jeanne de Cabiron, se marie avec le Général Marquis de Cambiaire donnant ainsi ce nom au château. À partir de 1873, Jeanne fait restaurer le château dans le style néo-médiéval de l'époque, lui adjoignant une chapelle (1875) et une reproduction de la grotte de Lourdes en remerciement à la Vierge Marie pour une grâce qui lui aurait été rendue. Un pèlerinage et des manifestations catholiques s'y déroulent alors pendant quelques décennies.

En 1944, le château devient le QG du maquis de Bir-Hakeim. Le 8 avril 1944, les troupes allemandes incendient le château en représailles. 

La mobilisation : un coup de coeur et un investissement sans faille

Les propriétaires actuels ont eu un coup de cœur pour le site et ont décidé d’acheter le château en 2019. Depuis ils le restaurent au fur et à mesure et à hauteur de leurs moyens.

Des chambres d’hôtes, des gîtes et une table d’hôtes accueillent déjà les voyageurs souhaitant profiter du cadre enchanteur des Cévennes.

Les propriétaires souhaitent maintenant restaurer le donjon et y restituer ses dispositions médiévales afin de pouvoir le faire visiter et y installer un petit musée.
Depuis 2022, le château ouvre également ses portes l’été pour une fête médiévale et autres évènements culturels comme des concerts.

Partager ce projet
Mise à jour le 02/01/2024
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org