Un premier château existait sans doute au XIème siècle, il fut détruit au XIVème. La reconstruction, commencée au XVème siècle, sous Charles VI, fut lente et progressive. Elle aboutit à la réalisation du second château, tel que l’on peut le voir aujourd’hui. Dès le début de cette reconstruction, la seigneurie de Piffonds-Courtenay quittait le domaine royal, pour entrer, par dons, échanges ou achats, dans sa proche noblesse. La séparation définitive de ces deux seigneuries eut lieu en 1538.

Le destin de Piffonds resta, jusqu’à la Révolution, entre les mains de nobles seigneurs puis passa dans celle d’une aristocratie plus modeste, pour en arriver à un démembrement général en 1844. Au cours des siècles, le village se développa et s’organisa autour du château.
Après récupération partielle d’un patrimoine historique, la commune est fière aujourd’hui d’immortaliser son passé, mais aussi de rappeler ses activités et son environnement, dans l’adoption d’un blason. Ces armoiries, destinées à figurer dans la salle d’accueil du château, ont été reproduites sur pierre polychrome par un sculpteur du pays, Guillaume Fontaine.

Malgré les aides octroyées par l’État et le Conseil Général de l’Yonne, la somme restant à charge de notre commune reste conséquente.

Nous ouvrons donc une souscription, en partenariat avec la Fondation du patrimoine, afin que chacun, particulier ou entreprise, puisse apporter sa contribution à la restauration de ce témoin de notre vie quotidienne et à celle de nos ancêtres, et ainsi participer concrètement à la renaissance de ce joyau architectural.

Chers donateurs, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux incitatifs et la Fondation du patrimoine pourra abonder le montant de la collecte par une aide financière complémentaire. Pour le prestige de notre ville, aidez-nous à restaurer cet édifice classé Monument Historique depuis 1925, afin qu’il continue à susciter la fierté de la population et l’admiration des visiteurs.

Médias

Nature des travaux

Etant donné l’état de dégradation très avancé des couvertures en tuiles plates, les assises des charpentes qui poussent les murs, il est désormais très urgent d’effectuer des travaux de restauration. La première tranche concerne l’aile sud et sa charpente du XVème. D’autres chantiers suivront afin de sauver ce bâtiment emblématique.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine