Edifié à partir de 1721 à la demande de la famille d’Aubeterre, sur la base de plans inspirés par l’architecte du Roi, Germain Boffrand mais réalisé par l’architecte Philippe Delaforce, le château de Vaux ne fut réellement achevé que vers 1755. Il connaitra une seconde heure de gloire lorsqu’il devint en 1855 la propriété d’Emile Charlemagne de Maupas député de l’aube et ministre de la police de Napoléon III qui y réalisa d’importants travaux de modernisation.

Après une longue période de délaissement durant le XX°s. il sera acquis en 2015 par son actuel propriétaire Edouard Guyot.

Le château fut classé monument historique le 25 janvier 1980.

De conception classique, entre cour cantonnée de deux ailes de communs et jardins, le château se présente sous la forme d’un corps de logis massé avec avant-corps central et deux ailes latérales symétriques. Son élévation est à trois étages sur sous-sol, ce niveau abritant cuisine et communs, les deux étages principaux les pièces nobles et les combles des chambres. Il est construit en pierre de taille pour ses façades principales et en moellons de pierre enduits pour les façades latérales, son avant corps reçoit un décor sculpté de qualité, et l’ensemble est couvert par une toiture à brisis et terrasson couverte en ardoises et sommée d’épis de faîtage, sur une charpente en chêne du XVIII°s. encore très homogène.

Sur le plan sanitaire, si structurellement le château a encore fière allure, l’ensemble des toitures  (couvertures, charpentes et maçonneries d’arase) est dans un état dramatique et a dû être entièrement tôlé provisoirement en 1995 par la mise en œuvre d’un grand parapluie aujourd’hui à nouveau fuyard. Les maçonneries de l’avant corps sont très instables et la façade sud de celui-ci a en partie été démontée. Tous les planchers sont étayés du sous-sol aux combles en raison du pourrissement des sablières et sommiers supports, les menuiseries encore en place sont dans un état vétuste, et l’ensemble des parquets, cheminées et lambris a en grande partie disparu.

Faisant suite à une étude de diagnostic approfondie menée en 2018, il est envisagé aujourd’hui  en 6 tranches de travaux consécutives, la restauration du clos et du couvert du château avec la réfection de la toiture, et la restauration des charpentes et maçonneries d’arase dont les deux premières tranches permettront sur les années 2020 et 2021 de restaurer entièrement les extérieurs de l’avant corps central.

Texte par Eric Pallot (ACMH)

Médias

Nature des travaux

Les travaux porteront sur : 

- fronton du pavillon central

- pavillon central

- pavillon Ouest

- pavillon Est

- aile droite Est

- assainissement - évacuation des eaux

- sondage et rapport

Partenaires

  • Le Club des mécènes de l'Aube

    Mme Cécile BOEL - Présidente


faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES - AUBE / @Fondationdupatrimoine

  • CHATEAU DE VAUX - FOUCHERES

    Le Club des mécènes de l'Aube participe à la restauration d'éléments sculptés à hauteur de 12 000€