• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Château du Haut-Buisson à Cherré-Au

    Sauvegardons ce site d'exception et redonnons vie au château.

    Château
    Projets emblématiques Loto du patrimoine 2021
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte en cours
    Château du Haut-Buisson à Cherré-Au
    missionBernSvg
    pinMapSvgCherré
    290 450
    450
    250 000

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : un futur lieu d'activités culturelles et touristiques

    Le château du Haut-Buisson, laissé sans entretien pendant plusieurs années, présente aujourd’hui des désordres en toiture qui provoquent des infiltrations responsables de début d’affaissement des planchers. Également victime de vandalisme et de pillages, tous les vitrages des fenêtres sont brisés, provoquant d’importants dégâts.

    La commune de Cherré a fait l’acquisition du Domaine du Haut-Buisson en 2009. Elle souhaite aujourd'hui réouvrir ce lieu au public en réalisant des travaux de sécurisation et de mise hors d'eau et hors d'air. Puis elle souhaite lancer un vaste chantier de restauration des intérieurs en respectant les décors d'origine.

    L'objectif est de redonner vie à ce château en créant un lieu d’activités culturelles et touristiques… Il est également envisagé de faire de cet édifice un musée, autour de l’histoire du lieu et des anciens propriétaires.

    • 1847Construction du château
    • 2009Achat du dommaine par la commune de Cherré
    • 1er semetre 2021Début des travaux sur le château
    • 1er semestre 2022Fin des travaux estimée

    Le lieu et son histoire : une princesse attachée à son château

    Au milieu du XIXe siècle, le domaine et les terres alentours étaient la propriété du Marquis de Jumilhac, descendant du duc de Richelieu. Il y fait bâtir le château en 1847 et son fils Armand Chapelle de Jumilhac, y vivra avec son épouse, une américaine nommée Alice Heine.

    Après le décès de son mari et suite à son mariage avec le prince Albert Ier de Monaco, Alice Heine devient en 1889 la princesse Alice de Monaco. Le prince Albert, passionné d’océanographie et d’explorations scientifiques, navigue beaucoup sur son yacht le « Princesse Alice ». Après quelques années, la princesse, quitte le Rocher pour retourner dans son domaine du Haut-Buisson à Cherré.

    Elle partage alors sa vie entre Londres, en tant qu’amie de la famille royale, Paris et son domaine dans la Sarthe, où elle reçoit avec faste des invités prestigieux comme Pierre Loti.

    Le château est connu pour son luxe à l’anglaise avec des pièces raffinées, un confort très moderne pour l’époque mais également pour ses serres où la princesse cultive ses orchidées roses offertes par la reine Alexandra. La princesse décède le 22 décembre 1925.

    Après le décès de son fils, le château est légué à la Sorbonne pour que le domaine soit exploité comme département de biologie végétale.

    Progressivement, ne répondant plus aux normes et aux besoins de l’école, le site est laissé à l’abandon et le château est pillé, vandalisé et se dégrade.

    La mobilisation : sécurisation et prévention des dégradations

    La 1ère phase concerne la sécurisation et mise hors d’eau et hors d’air de l’édifice pour stopper les dégradations :

    • Sécurisation du site : mise en place d’une clôture de chantier pour éviter les intrusions et le vandalisme, nettoyage des abords et de l’intérieur des locaux, étaiement et réparation des planchers des 1er et 2ème étages dans les zones effondrées,

    • Remise hors d’eau : réfection de la charpente des lucarnes, de la couverture et de la zinguerie, réparation des encadrements des baies en pierre et réalisation de l’étanchéité de la terrasse.

    • Remise hors d’air : restauration des menuiseries et volets.

    La 2ème phase de travaux concernera la restauration des intérieurs dans le respect des décors d'origine.

    Les partenaires

    Partager ce projet
    Mise à jour le 17/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 50€

      checkmarkSvgUne lettre de remerciements et une invitation à l'inauguration de fin de chantier seront envoyées au donateur

      Pour 100€

      checkmarkSvgcontrepartie précédente + une carte postale sera offerte au donateur

      Pour 500€

      checkmarkSvgcontreparties précédentes + un livret sur l'histoire du Château sera offert au donateur

      Pour 1000€

      checkmarkSvgcontreparties précédentes + un livre photo d'art de Philippe Grunchec sera offert au donateur

      Pour 5000€

      checkmarkSvgcontreparties précédentes + le nom du donateur sera apposé sur une plaque à l'entrée du site

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous