S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Château de l'Herm à Rouffignac Saint Cernin de Reilhac

Participez à la restauration de la tour d'escalier du château de l'Herm !

Château de l'Herm à Rouffignac Saint Cernin de Reilhac
missionBernSvg

© Artephoto

pinMapSvgROUFFIGNAC ST CERNIN DE REILHAC - Dordogne
14 470
100 000

14%

14 470

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : restaurer complètement le château, étape par étape

La restauration du château de l’Herm est un projet exceptionnel qui s’étale sur près de 10 ans. Élément remarquable du château de l’Herm, la tour d’escalier est sans doute la partie du château où s’exprime le mieux le génie de cette architecture gothique qui annonce les prémices de la Renaissance.

Entièrement bâtie en pierre de taille, la tour pentagonale est percée d’un remarquable portail flamboyant animé de motifs végétaux d’une finesse rare, et de personnages en armure qui montent la garde. Plus haut, un homme et une femme semble souhaiter la bienvenue au visiteur. Le tympan du portail a disparu, et un projet qui reste encore à définir prendra place dans cet espace laissé vide. A l’intérieur, la tour est occupée par un remarquable escalier en vis dont le rythme évolue en fonction des étages desservis. Cet escalier, au noyau et aux marches sculptées, dessert l’ensemble des niveaux dont les portes sont parfois timbrées d’un petit personnage sculpté. Il se termine par une incroyable voûte flamboyante en forme de palmier et aux armes des Calvimont. Au sommet de la tour, une petite salle voûtée appelée « Salle du Trésor » était en fait l’ancien chartrier du château, munie autrefois d’une porte ferrée.

Par sa sculpture figurative gothique, sa voûte en palmier et la hardiesse de la mise en œuvre de son escalier en vis, la tour d’escalier du château de l’Herm est un des derniers exemples de l’architecture flamboyante en Dordogne, et un témoignage de l’architecture pré-renaissance de premier ordre.

Les travaux de la tour d’escalier s’inscrivent dans la poursuite du projet de restauration complète du château et comprennent :

  • le rétablissement des charpentes, des couvertures, des lucarnes et des parapets qui ont disparu ;
  • la restauration des maçonneries et des parements intérieurs/extérieurs (nettoyage, rejointoiements) ;
  • la mise en œuvre de menuiseries extérieures et intérieures qui ont entièrement disparu.
  • Octobre 2023

    Lancement de la collecte et début des travaux sur la tour d'escalier

  • Mars 2024

    Sélection par la Mission Patrimoine

  • Avril 2026

    Fin des travaux !

Le lieu et son histoire : de querelles d'héritiers et assassinats à lieu d'intrigue de Jacquou le Croquant

Au début du XVIème, Jean II de Calvimont, conseiller au Parlement de Bordeaux acquiert la terre noble de l'Herm en Périgord, et fait édifier un château renaissance fortement empreint d'architecture gothique flamboyante. Son fils Jean III de Calvimont, achève la construction du château. Second Président au parlement de Bordeaux, il est nommé ambassadeur de François 1er auprès du roi Charles-Quint. Suite à la défaite de Pavie, il est missionné pour refuser la cession de la Bourgogne et pour négocier la libération des enfants du roi contre rançon. Au sein du Parlement de Bordeaux, il participe à la répression contre les thèses Luthérienne.

L'histoire du château de la fin du XVIème, jusqu'à la fin du XVIIème, sera marqué par des querelles d'héritiers, ponctués d'assassinats jusqu'à l'acquisition par Marie de Hautefort en 1682, proche de Marie de Médicis et du roi Louis XIII. Elle n'habitera pas l'Herm qui devient au XVIIIème siècle un bâtiment à vocation agricole. Le château est occupé par des bordiers et des fermiers, et de nombreux écrits attestent de l'entretien et de la réparation du château.

Le château est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historique en 1927 pour éviter le démantèlement des magnifiques cheminées ornées du logis.

Le château de l’Herm sera démantelé au début du XIXème. En 1899, Eugène Leroy choisira le site de l'Herm pour y placer l’intrigue de son roman Jacquou le Croquant. Stellio Lorenzi, adaptera le roman à la télévision en 1969, puis Laurent Boutonnat en fera une nouvelle adaptation pour le cinéma en 2007.

Depuis 2020 et jusqu’en 2027, la restauration complète du château est entreprise et il est classé monument historique en 2022 sous l’impulsion de l’Inspection des Monuments Historiques.

Le château est significatif à trois égards : il est un exemple remarquable de style flamboyant gothique, il est historiquement important pour l’histoire sanglante des meurtres successifs perpétrés par les chatelains au 17eme siècle et par le lien avec la famille d’Hautefort, et enfin pour son importance littéraire en tant que cadre de l’histoire fictive de Jacquou le Croquant d’Eugène Le Roy.

M. Thomas Mac Donald, Secrétaire Général de la Fondation du Château de Hautefort propriétaire du château de Hautefort

L’engagement du propriétaire dans cette magnifique opération de restauration-restitution tout à fait justifiée par l’intérêt du site, doit être souligné et encouragé. Il convient de soutenir et d’aider cette restauration extraordinaire !

M. Alberic de Montgolfier, Sénateur, Vice-Président de la Commission des finances

La restauration du château constitue une des plus belles séquences de notre émission « des Racines et des Ailes » en Périgord. Après plus de 10 ans comme rédactrice en chef de l’émission et plus de 100 films réalisés, je suis particulièrement impressionnée par cette restauration exemplaire. La tour d’escalier a besoin de nous, participons à son sauvetage !

Mme Christine Lamotte, Rédactrice en chef d’Eclectic, «des Racines et des Ailes »

Le Château de l’Herm devient la fierté de la commune de Rouffignac. Ce rêve qui nous rassemble tous, nous le devons à la réalisation du rêve fou et génial de Nicolas de Laage de Meux, le nouveau propriétaire. Accompagnons et soutenons avec enthousiasme cette magnifique réalisation !

M. Raymond Marty , Maire de Rouffignac St Cernin de Reilhac

Le château est significatif à trois égards : il est un exemple remarquable de style flamboyant gothique, il est historiquement important pour l’histoire sanglante des meurtres successifs perpétrés par les chatelains au 17eme siècle et par le lien avec la famille d’Hautefort, et enfin pour son importance littéraire en tant que cadre de l’histoire fictive de Jacquou le Croquant d’Eugène Le Roy.

M. Thomas Mac Donald, Secrétaire Général de la Fondation du Château de Hautefort propriétaire du château de Hautefort

L’engagement du propriétaire dans cette magnifique opération de restauration-restitution tout à fait justifiée par l’intérêt du site, doit être souligné et encouragé. Il convient de soutenir et d’aider cette restauration extraordinaire !

M. Alberic de Montgolfier, Sénateur, Vice-Président de la Commission des finances

La restauration du château constitue une des plus belles séquences de notre émission « des Racines et des Ailes » en Périgord. Après plus de 10 ans comme rédactrice en chef de l’émission et plus de 100 films réalisés, je suis particulièrement impressionnée par cette restauration exemplaire. La tour d’escalier a besoin de nous, participons à son sauvetage !

Mme Christine Lamotte, Rédactrice en chef d’Eclectic, «des Racines et des Ailes »

Le Château de l’Herm devient la fierté de la commune de Rouffignac. Ce rêve qui nous rassemble tous, nous le devons à la réalisation du rêve fou et génial de Nicolas de Laage de Meux, le nouveau propriétaire. Accompagnons et soutenons avec enthousiasme cette magnifique réalisation !

M. Raymond Marty , Maire de Rouffignac St Cernin de Reilhac

Le château est significatif à trois égards : il est un exemple remarquable de style flamboyant gothique, il est historiquement important pour l’histoire sanglante des meurtres successifs perpétrés par les chatelains au 17eme siècle et par le lien avec la famille d’Hautefort, et enfin pour son importance littéraire en tant que cadre de l’histoire fictive de Jacquou le Croquant d’Eugène Le Roy.

M. Thomas Mac Donald, Secrétaire Général de la Fondation du Château de Hautefort propriétaire du château de Hautefort

L’engagement du propriétaire dans cette magnifique opération de restauration-restitution tout à fait justifiée par l’intérêt du site, doit être souligné et encouragé. Il convient de soutenir et d’aider cette restauration extraordinaire !

M. Alberic de Montgolfier, Sénateur, Vice-Président de la Commission des finances

La mobilisation : un projet très largement suivi et soutenu

Cette restauration suscite un véritable engouement de la part des visiteurs et sur les réseaux sociaux. De nombreux Périgourdins s’intéressent au projet. Ils entretiennent une relation très affective avec ce château, en raison du roman « Jacquou le Croquant » et parce que beaucoup l’ont visité en ruine ou s’y sont rencontrés.

La presse écrite régionale et la télévision régionale et nationale suivent cette restauration d’envergure (journal Sud-Ouest, Dordogne Libre, France télévision via les émissions « Des Racines et des Ailes » et « Météo à la carte »..).

Le propriétaire a également mis en place un projet éducatif et culturel en collaboration avec la DRAC, à destination des enfants et des adolescents. Des ateliers découvertes des métiers de la restauration du patrimoine et de suivi du chantier sont organisés tous les deux mois avec les élèves de l’école primaire de Rouffignac (24), les élèves du collège de Thenon (24) et à terme les élèves du lycée de Royan (17). Les ateliers participatifs sont animés par les entreprises qui restaurent le château. La présentation du château, de son histoire, et de son architecture est effectuée par le propriétaire et l’architecte en chef des monuments historiques.

Le château bien qu’en chantier est ouvert exceptionnellement deux fois par an à la visite, lors des « Journées Européennes du Patrimoine » et lors de l’opération « Châteaux en Fête », et des ouvertures particulières sont organisées pour les associations locales et régionales. Chaque année, plus de 2500 visiteurs guidés ont le plaisir de découvrir le chantier, l’histoire du monument et régulièrement des ateliers en lien avec la restauration du patrimoine leur sont proposés par les entreprises en charge du chantier.

A l’issue des travaux, le château sera régulièrement ouvert à la visite et deviendra un lieu d’expression culturelle.

Les partenaires

Autel
Partager ce projet
Mise à jour le 22/03/2024
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org