• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • CHATEAU DE CHATEAUNEUF-EN-BOUTIERES A SAINT JULIEN D'INTRES

    Consolider les ruines de Châteauneuf-en-Boutières et préserver le patrimoine aux côtés des habitants de Saint-Julien d’Intres

    Collecte en cours
    CHATEAU DE CHATEAUNEUF-EN-BOUTIERES A SAINT JULIEN D'INTRES
    pinMapSvgST JULIEN D'INTRES
    1 950
    1 950
    10 000

    19%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Consolidation Châteauneuf-en-Boutières

    Consolider les ruines de Châteauneuf-en-Boutières et préserver le patrimoine aux côtés des habitants de Saint-Julien d’Intres, est l’objectif premier de cette commune nouvelle rurale depuis 2019 regroupant les anciennes communes d’Intres et de Saint-Julien-Boutières. Située dans la Vallée du bijou et à proximité de la voie douce, « la Dolce via » la boucle d’Intres conserve une infrastructure remarquable de ponts, viaducs et tunnels. Le projet Les vestiges du château de Châteauneuf occupent l’extrémité d’un éperon rocheux au confluent de la Rimande et de l’Eyrieux, à moins d’un kilomètre de l’ex village de Saint-Julien Boutières. Il domine les trois vallées de Fay-sur-Lignon, de Saint-Agrève et de Saint-Martin-de-Valamas. Aujourd’hui il ne reste plus qu’un grand mur d’enceinte et une tour ou donjon. D’une longueur de 26 mètres, le mur d’enceinte surplombe le bourg castral de Peyronnet. La consolidation de ce mur s’avère primordiale pour assurer à la fois la sauvegarde d’une partie de l’ancienne forteresse et la sécurité des lieux. Propriété de la commune de Saint-Julien d’Intres, Châteauneuf nécessite un premier chantier de consolidation. Soutenez la consolidation du mur d’enceinte de Châteauneuf, un patrimoine du XIe siècle situé à proximité de la voie douce « la Dolce via » de La Voulte-sur-Rhône à Saint-Agrève fréquentée par plus de 50 000 randonneurs tout au long de l’année. Pour ce faire, 40 000 €uros sont nécessaires à la réalisation des enduits, des travaux indispensables avant de redonner, après deux siècles d’oubli, un projet culturel à ce site médiéval. Ces travaux constituent la première étape de la consolidation globale des ruines de Châteauneuf, un projet initié en 2020 par les élus de Saint-Julien d’Intres ainsi que par les associations patrimoniales du Foyer Rural et des Amis de Rochebonne, soutenu depuis 2021 par la Fondation du patrimoine. Grâce à vos dons, les habitants de ce village d’Ardèche vont sauvegarder cette vieille forteresse, le tout, en faisant appel à des artisans locaux et en mobilisant deux associations et les habitants de la commune.

    • 2 août 2021 Appel aux dons et fête de saint Julien, fête du Patrimoine local
    • 2 août 2022Fête patronale du village en faveur du Patrimoine
    • Décembre 2022Acheminement des matériaux
    • Janvier 2023Début des travaux de consolidation
    • 2 août 2023Inauguration et visite guidée des ruines de Châteauneuf

    Le lieu et son histoire

    Construit à la limite des diocèses du Puy-en-Velay et de Viviers, cette forteresse a joué un rôle important dans l’histoire de ce territoire. Ses premiers seigneurs furent les « de Châteauneuf-de-Boutières » issus de la maison de Chapteuil. Avant l’an 1100 les textes mentionnent l’existence de 43 châteaux en Vivarais et parmi eux nous notons ceux de Châteauneuf-en-Boutières et de Rochebonne, dont la fondation du Patrimoine a aidé en 2019 pour un important chantier de consolidation. La famille de Châteauneuf a compté un grand maître de l’Ordre de Jérusalem, Guillaume de Châteauneuf qui fut compagnon de saint Louis. Plus tard, pendant les guerres de Religion, Pierre de Châteauneuf de Rochebonne, sénéchal du Puy, gouverneur du Velay, ami d’Henri III, héritera des seigneuries d’Oingt et de Theizé en Beaujolais. Sa descendance contractera des alliances avec la famille de Grignan et recevra à plusieurs reprises la marquise de Sévigné. Malmené pendant les guerres de Religion le château était encore habité vers 1820. Délaissé dans le dernier quart de siècle il fut démoli et ses pierres servirent à construire l’église de la commune de Saint-Julien Boutières ainsi que plusieurs maisons de cette bourgade.

    Les châteaux sont l’un des patrimoines importants de l’Ardèche au même titre que les sites touristiques du Mézenc et du Gerbier de Jonc. Situé dans un cadre naturel d’exception, au sommet d’une colline où poussent la bruyère et les genêts, Châteauneuf offre un panorama à 180° sur la chaîne des Boutières. Sa configuration au confluent des rivières de la Rimande et de l’Eyrieux rappelle au visiteur son rôle stratégique tout au long du Moyen Âge et au cours des guerres de Religion. Proche des villes touristiques de Saint-Agrève et du Chambon-sur-Lignon et situé dans la vallée du bijou, Châteauneuf est à proximité de l’Atelier du bijou à Saint-Martin-de-Valamas, de la Maison du bijou et de l’Arche des métiers au Cheylard, de l’école du vent à Saint-Clément, du lieu de Mémoire au Chambon-surLignon, du château de Rochebonne à Saint-Martin-de-Valamas dont il est relié par un chemin pédestre en cours de réhabilitation. A noter que le château de Châteauneuf est localisé à Saint-Julien d’Intres, une commune rurale qui abrite la maison de l’ancienne garde-barrière où fut tourné en 1967 le film « les Cracks » avec Bourvil, mais également une carrière de basaltes encore en activité, classé géosite au patrimoine de l’Unesco.

    «
    Ce projet est un outil de développement touristique et culturel en lien avec la voie douce de « la Dolce via » aménagée et sécurisée au cœur des paysages et des grands espaces naturels de la haute Ardèche et dont la fréquentation sur ce secteur dépasse les 15 000 randonneurs.

    Catherine Faure, maire de Saint-Julien d’Intres

    »
    «
    Je me réjouis de voir la concrétisation de ce projet avec l’appui de la Fondation du Patrimoine, d’autant que l’histoire de Châteauneuf et celle du château de Rochebonne est étroitement liée. Il a convaincu les bénévoles de son association d’apporter leur soutien à ceux de Saint-Julien d’Intres.

    Roger Dugua, président des Amis de Rochebonne

    »

    La mobilisation

    Propriétaire du site de Châteauneuf et dans un souci de sécuriser les lieux, la commune de Saint-Julien d’Intres, sous l’égide de son maire, Catherine Faure, a décidé de consolider les ruines de Châteauneuf avec l’engagement d’associations locales patrimoniales que sont le Foyer Rural et les Amis de Rochebonne qui ont a leur actif neuf chantiers de consolidation de Rochebonne dont l’histoire est étroitement liée à celle de Châteauneuf. Une trentaine de bénévoles sont ainsi mobilisés depuis 2021 pour l’entretien de la basse-cour de Châteauneuf et des abords. Ils sont rejoints périodiquement par les habitants du village.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 28/09/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 1€

      checkmarkSvgPour tout don : invitations aux manifestations et visites de chantier organisées par la commune

      Pour 150€

      checkmarkSvgun livre de Roger Dugua "les châteauneuf de Rochebonne"

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous