S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Citadelle de Lille

Ensemble, rendons son éclat à la citadelle de Lille, emblème du patrimoine régional !

Citadelle de Lille
pinMapSvgLILLE - Nord
28 976
200 000

14%

28 976

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet

Joyau du patrimoine architectural militaire, la citadelle est également emblématique de la ville de Lille et du Nord de la France. Classée « monument historique », elle est l’objet de toute l’attention du ministère des armées, qui l’ouvre régulièrement à la visite : depuis 2005, plus de 7 800 visiteurs ont pu découvrir ses richesses patrimoniales ; à l’occasion du 350ème anniversaire de la pose de sa première pierre, la « reine des citadelles » a ouvert ses portes à un large public pour un festival international de musique militaire et une course à pied qui la traversait.

Parmi toutes les opérations que le quartier général du corps de réaction rapide-France ouvre au mécénat, deux opérations majeures sont prioritaires:

I/ La mise en valeur de la porte royale en trois volets :

A. Illumination extérieur de la porte, restitution du pont-levis de la demi-lune, visibles depuis le Champs de Mars.

B. Restauration intérieure des premiers et deuxième étages.

C. Valorisation muséale de la herse de la porte, l’une des deux seules d’origine en France.

II/ La restitution du clocher et la restauration de la façade de la chapelle saint Louis et saint Maurice, ainsi que son aménagement intérieur, l’éclairage architectural de la place d’armes.

Sont aussi envisagés dans un second temps : la restitution et la mise en valeur de la grotte du gouverneur, la reconstruction des murs des hôtels du gouverneur et de l’état-major ; la restauration du moulin, de la brasserie et du magasin à vivres du bastion d’Anjou ; et la restitution de la toiture de la poterne saint Georges.

Le lieu et son histoire

Conquise par Louis XIV le 27 août 1667, au terme de 9 jours de siège, la ville de Lille est formellement rattachée au royaume de France par le traité d’Aix-La-Chapelle le 2 mai 1668. La défense de Lille, grande ville commerçante, est renforcée dans le cadre de la constitution du « pré carré », double ligne de fortifications face aux Pays-Bas.

Une citadelle est ajoutée, dont la conception est confiée à Sébastien LEPRESTRE, marquis de VAUBAN, ingénieur du Roy depuis 1655, qui la qualifie de « Reine des citadelles ». Elle est située au Nord-Ouest de la cité, dans une zone marécageuse au Nord-Ouest de la ville, irriguée par les rivières de la Deûle et du Bucquet.

Ce terrain plutôt hostile participe à la défense du site par un système d’inondations des abords de la place forte. La forme pentagonale des fortifications, associée à l’adjonction de bastions, permet une défense accrue en assurant que tout point de la muraille est battue par les feux depuis une autre point de la muraille. Les fossés l’enchâssant sont originellement remplis d’eau et plantés de 20 000 pieux pour qu’aucune embarcation ne puisse y naviguer. Nouveauté en France, la citadelle est dotée de casernements permettant de loger la troupe.

Trois ans après le lancement des travaux en décembre 1667, elle accueille sa première garnison. 2 000 soldats et ouvriers auront assemblé 60 millions de briques, 3,3 millions de parpaing et 60 000 pieds de grès.

Le 13 août 1708, la ville de Lille subit le siège de 45 000 soldats anglais, autrichiens et néerlandais. Après 103 jours de combats, le 8 décembre 1708, le maréchal de Boufflers capitule, sur ordre du Roy Louis XIV, et quitte avec ses troupes la citadelle avec les honneurs de la guerre : emblèmes déployés, en armes, au son des fanfares. La citadelle avait rempli son office : l’élan offensif des coalisés était brisé.

Depuis lors, passées cinq ans d’occupation néerlandaise et à l’exception des périodes d’occupation allemande du XXe siècle, la citadelle a toujours connu une présence militaire française dans ses murs.

La mobilisation

Le général commandant le corps de réaction rapide-France souhaite encore davantage valoriser ce patrimoine exceptionnel. Il vous propose de participer, par le biais du mécénat, à cette extraordinaire aventure de la restauration, de l’embellissement et de la mise en valeur de cet ensemble architectural d’exception.

En fonction de la nature du donateur et du montant de son don, des contreparties pourront être proposées. En voici une liste non exhaustive :

  • Nom de l'entreprise inscrit sur un support pérenne en intérieur
  • Mise à disposition de la salle de la Porte Royale, pour évènement du mécène pour une ou plusieurs fois
  • Visite privée de la Citadelle
  • Invitation à l'inauguration
  • Invitation à séminaire sur thématique Défense
  • Déjeuner petit comité avec le Général Corps d'Armée commandant le CRR-FR
Partager ce projet
Mise à jour le 08/04/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org