• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Ile de Malprat à Biganos

    Le système hydraulique de l'ile de Malprat à Biganos va être restauré !

    Patrimoine naturel
    Ile de Malprat à Biganos

    © (c)Erwan Le Cornec

    pinMapSvgBIGANOS
    100 000
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer le fonctionnement hydrolique de l'île de Malprat

    Le réseau hydraulique est en très mauvais état et nécessite une restauration importante. Cela permettra d'accompagner les processus naturels d'adaptation aux effets du changement climatique, en privilégiant une gestion douce de cette zone de transition entre terre et mer.

    Pour cela, les profonds du site et quatre écluses doivent être restaurés. Plusieurs ouvrages de connexion - sectionnement hydraulique - doivent être mis en place, des renards (fuites) doivent être comblés et une nouvelle digue de second rang réalisée.

    Ces opérations vont permettre une maîtrise de la gestion hydraulique et une amélioration de la circulation et de la qualité de l'eau, au bénéfice de la biodiversité et de la préservation du site (en anticipant notamment l'érosion de la principale digue à la mer).

    Les travaux débuteront en juin 2022 et se termineront en septembre 2023.

    Suite à la réalisation de ces travaux de restauration, les activités agricoles seront poursuivies, et le site sera ouvert à la visite au grand public et aux scolaires entre mai et septembre.

    Il s’agit d’un écrin de nature à quelques kilomètres d’Arcachon, le projet actuel saura contribuer à la revalorisation du sud du bassin d’Arcachon sur l’embouchure de la Leyre. L’ile est un lieu privilégié pour la nature et le Conservatoire du littoral souhaite protéger cette vocation. Le Port des Tuiles est quant à lui accessible à tous, en tout saison.

    • Mai 2022

      Sélection du projet dans le cadre du programme Patrimoine Naturel et Biodiversité

    • Juin 2022

      Début des travaux

    • Septembre 2023

      Fin des travaux !

    Le lieu et son histoire : plusieurs utilisations au fil des siècles

    Le site, d'une superficie de 139 ha, est situé au sud-est du Bassin d'Arcachon sur l'embouchure du delta de la Leyre.

    C'est entre 1762 et 1768 sous l'impulsion du marquis de Cirvac, que le marquis d'Arcambal fait creuser des bassins et édifier des digues pour créer les marais salants de l'île de Malprat ("mauvais pré") afin de produire du sel. Plus tard, au XIXe siècle, ces bassins seront adaptés la pisciculture et un élevage extensif sera pratiqué sur les "bosses". A la fin du XXe siècle, les derniers revenus générés par l'exploitation de ce domaine privé provenairent de l'activité de chasse.

    En 2002, à la mort de sa dernière propriétaire, Anne-Marie de Moneys, le site est alors affecté par l’État en dation au Conservatoire du littoral. Le Conservatoire en confie sa gestion à la Commune de Biganos. Le Département de la Gironde ainsi que la Région Nouvelle-Aquitaine et l'Agence de l'eau Adour-Garonne font également partie du Comité de gestion du site.

    Difficile d'accès, soit par un gué à marée basse, soit en bateau depuis le Port des Tuiles, l’île a gardé tout son caractère sauvage, qualité rare sur le bassin d'Arcachon. Onze écluses en prise sur les bras de l’Eyre ou sur le bassin d’Arcachon régulent les niveaux d’eau en fonction des saisons, des marées et des usages. Le degré de salinité de l’eau varie et modèle différents paysages et habitats (prairies, jonchaies, roselières).

    Au sud, les prairies humides sont bordées de haies où prunelliers, tamaris et quelques chênes offrent de précieux habitats pour les passereaux et petits mammifères. Symbole des domaines endigués, la Gorge bleue à miroir y a élu domicile. Au nord, les bassins sont séparés par des « bosses » recouvertes de végétation.

    «
    Nous sommes particulièrement fiers de pouvoir accompagner, sur notre territoire, ce nouveau projet lié à la protection et à la sauvegarde de la nature et de la biodiversité.

    Gérald de Maleville, Délégué Régional Aquitaine

    »

    La mobilisation : la Fondation du patrimoine s'engage pour le patrimoine naturel

    Depuis 2009, plus de 300 projets de préservation du patrimoine naturel ont été soutenus par la Fondation du patrimoine, notamment grâce au soutien de mécènes. Le programme « Patrimoine naturel et biodiversité » bénéficie notamment du mécénat de Primagaz.

    En 2022, la Fondation du patrimoine accordera jusqu’à 1 million d’euros au titre du programme « Patrimoine naturel et biodiversité ». Ce premier appel à projets récompense 8 lauréats sur l'ensemble du territoire français, en leur octroyant une dotation globale de 500 000 €.

    Sur le territoire de l'Aquitaine, c'est le projet de restauration du fonctionnement hydraulique de l’Île de Malprat (Gironde) qui a été sélectionné, porté par le Conservatoire du littoral. Il se verra attribuer une aide financière de 100 000 € par la Fondation du patrimoine pour l'accompagner dans son initiative.

    Ce programme est ouvert aux porteurs de projets privés, publics ou associatifs et abondera trois types de projets :

    • Un bâti plus vert : éco-rénovation, biodiversité, bâtiments liés au cycle de l'eau ;
    • Biodiversité, parcs et jardins : préserver la nature autour du bâti ;
    • Espaces naturels, littoraux et biodiversité : rendre les territoires plus beaux et plus durables en soutenant la biodiversité.

    Les partenaires

    Région Nouvelle Aquitaine
    https://www.nouvelle-aquitaine.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 22/08/2022

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact