CREATION D'UNE PEPINIERE A ROVILLE AUX CHENES

Saviez-vous que Nancy fut une capitale mondiale de l’horticulture à la fin du XIXe siècle ?

A cette époque, les créateurs de l’Ecole de Nancy comme Emile Gallé, trouvaient leurs modèles d’illustrations, sculptures et moulages auprès des botanistes de Nancy, tels que Victor Lemoine ou Francois Félix Crousse horticulteurs spécialistes de l’hybridation et de la création variétale et membres éminents de la Société Centrale d’Horticulture de Nancy.

Victor Lemoine et François-Félix Crousse ont permis à Nancy d’être reconnue « capitale de l’horticulture », notamment à l’occasion des Expositions universelles qui se sont déroulées à Paris en 1889 et 1900. Depuis, ce riche patrimoine a été dispersé. De nombreux cultivars ont été égarés et l’origine lorraine de nombreuses plantes est souvent ignorée (pivoine sang lorrain, bégonia Gloire de Lorraine et même le lilas Madame Lemoine, lilas le plus vendu au monde !).

Médias

Nature des travaux

Depuis 2006, le jardin botanique Jean Marie Pelt de Nancy et l’Ecole d’Horticulture et de Paysage de Roville-aux-Chênes se sont engagés pour retrouver, rassembler, protéger et élever de nouveau ces plantes sources de mémoire mais aussi de biodiversité.

Le projet vise à installer au coeur de l’Ecole d’Horticulture et de Paysage de Roville-aux-Chênes une pépinière dédiée à ces plantes patrimoniales afin d’agrémenter à nouveau les jardins lorrains avec ces plantes qui racontent une page si riche de l’histoire lorraine et qui ont fait la gloire de Nancy. 

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine