• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Eglise de Fay en Montagne

    Soutenez la restauration de cette église qui remonte au Xème siècle

    Eglise
    Collecte en cours
    Eglise de Fay en Montagne
    pinMapSvgFAY EN MONTAGNE
    40 287
    21 287
    25 000

    86%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : des travaux indispensable à entreprendre

    Aujourd’hui, malgré un entretien des arêtiers en 1985, l’ensemble du clocher et de ses façades ont de toute urgence, besoin d’une réfection qui financièrement est trop lourde pour notre petite commune, c’est pourquoi nous sollicitons l’aide de toutes celles et ceux qui veulent contribuer à la préservation d’éléments précieux de notre histoire et de notre culture par un don et faire vivre nos territoires ruraux souvent oubliés du développement moderne absorbant tous les financements.

    Le lieu et son histoire : son histoire est liée à celle des sites de Baume-Les-Messieurs et Château-Chalon

    Un village de 90 habitants au coeur du 1er Plateau Jurassien où règne encore une intense activité agricole tournée vers la production de fromage de Comté et ouverte à l’accueil touristique avec une ferme équestre, un camping et plusieurs chambres d’hôtes ou gîtes.

    L’Ermite Guy ou Vidon, abbé de Baume entre 927 et 937, neveu de Bernon, fondateur du futur CLUNY en Saône et Loire, se retire à FAY où il bâtit un ermitage en place d’ancienne villa romaine (lieu-dit La Villette). Bienfaiteur de la population, il fut ensuite reconnu bienheureux par l’Eglise et honoré comme Saint (ST FORT) par les pèlerins qui se rendaient sur son tombeau dans l’église durant tout le moyen âge. L’Empereur Frédérique Barberousse confirme l’église de FAY, le Tiers du village et les 3 corvées de l’Ermite Guy à l’Abbaye de Château-Chalon en 1165. En 1184, une bulle du Pape Luce confirme de nouveau l’église et l’ermitage de Guy. Croisée des routes de Château-Chalon à Nozeroy (Vie aux Anes) et de Salins à Orgelet (Vie Saunier), une vigie ou station fortifiée existait au lieu-dit « Le Chatelet ». En 1187, Gaucher, Sire de Salins, confirme la donation d’un four par Etienne de FAY à l’Abbaye de Rosières parce que son frère dit « d’Antioche », y avait été admis comme moine. Par ordre de l’archevêque de Besançon en 1716, on ouvre le tombeau du Saint pour la 1ère fois et l’on découvre un corps sans dérangement et des inscriptions sur pierre du 10ème siècle. En 1758, l’église est restaurée aux frais du Curé Mr JOUSSERANDOT. En 1832, Mr BONDIER, alors Curé de la paroisse, ouvre de nouveau le tombeau avec le projet de faire un reliquaire et exposer les ossements du Saint. Il y trouve une bouteille renfermant un vin d’une grande limpidité (était-ce du Vin Jaune ?) et voulant détacher un os du corps, une épaisse fumée s’en échappa provoquant la frayeur et le renoncement à poursuivre. En 1858 la vétusté du bâtiment contraint les habitants à construire une nouvelle église qui après référendum (la légende dit à 1 voix près) décida de la replacer au même endroit plutôt qu’au village en face de la mairie.

    La mobilisation : Les habitants du secteur sont mobilisés pour collecter les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet

    Grâce à vos dons, l’édifice pourra continuer à être ouvert pour le culte mais également lors des Journées Européennes du patrimoine et à l'occasion de la Fête du village rassemblant une fois par an les habitants du plateau.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 11/04/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous