• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Restauration de l'église de Molamboz

    ds travaux sont programmés pour restaurer la toiture de la nef de l'église, la croix du cimetière et le mécanisme de l'horloge

    Eglise
    Collecte en cours
    église de molamboz
    pinMapSvgMOLAMBOZ
    10 430
    7 430
    15 000

    49%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    1
    Partager ce projet

    Le projet : poursuivre la restauration l'église de Molamboz

    La toiture de l'église est régulièrement entretenue. Le chœur, le clocher et le beffroi ont été récemment restaurés par la commune. Il convient aujourd’hui de restaurer la charpente et la couverture de la nef. Les travaux sont confiés à un artisan charpentier couvreur local.

    La croix monumentale du cimetière, probablement du 15e siècle, a perdu un bras qu’il s’agit de reconstituer tout en consolidant toutes ses parties. Le travail est confié à un artisan tailleur de pierre local. Le mécanisme de l'horloge sera également remplacé pour la mettre en valeur.

    Le lieu et son histoire : une ancienne chapelle ogivale construite à l'initiative de Jean Froissard de Broissia

    Sa construction, confiée à l’architecte Le Rupt, s’achève en 1597. En 1851, Moreal de Brevans, maire de la commune qui comptait plus de 350 habitants, demande à l’évêque de Saint Claude que Molamboz soit érigé en Paroisse. L’évêque accède à sa demande sous réserve de l’agrandissement de la nef selon le même style, de l’érection d’un clocher et de l’édification d’une croix de cimetière en pierre. Les travaux sont entrepris en 1852 et Molamboz est érigé en Paroisse par décret du 1er juin signé par Louis Napoléon alors président de la IIe république.

    La croix monumentale du cimetière, de belle facture, a trouvé son nouvel emplacement en 1861. Elle ornait, auparavant, la place principale de la ville d’Arbois avant d’être déplacée après une visite de l’empereur Napoléon III qui souhaitait un grand projet à l’emplacement où elle se trouvait. Rien d’étonnant que le comte de Broissia, maire d’Arbois à cette époque, ait pensé au cimetière de Molamboz. Ces terres étaient une seigneurie Broissia sous l’ancien régime. C’est notamment là qu’en 1586, Jean de Broissia, le futur président du parlement de Franche Comté, se réfugie avec sa femme, alors que la peste se répand à Dole.

    La mobilisation : une commune de 100 habitants mobilisée pour la sauvegarde de son patrimoine

    L'église est ouverte au public plus de 200 jours par an. Régulièrement des paroissiens utilisent l'édifice et font des présentations de l'historique de l'église. Il est également prévu de mettre en place une signalétique et un dépliant expliquant l'histoire de l'édifice.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 23/07/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous