S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Église Notre Dame de Grâce d'Hestrus

Pour continuer d'aider la commune à restaurer son église, ses vitraux ont besoin de votre soutien

Eglise
Église Notre Dame de Grâce d'Hestrus

© détail vitrail

pinMapSvgHESTRUS - Pas-de-Calais
5 045
5 000

100%

10 045

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

un projet pour restaurer 11 verrières

La Commune de Hestrus envisage la restauration complète des vitraux de l’église Notre Dame de Grâce afin de conserver le patrimoine de la Commune. Les travaux consisteront : Préparation du chantier Encollage des vitraux pour dépose Dépose des vitraux en conservation Nettoyage des feuillures Dessoudage des attaches Remise à neuf des attaches Mise en plombs définitive Pose vitraux et finitions

Notre Dame de Grâce veille sur la commune depuis le XIIIème siècle

Située au centre du village, l’Eglise Notre Dame de Grâce a sans doute pour origine la chapelle fondée en 1273 par Ansel d’Hestrus. Elle porte l’inscription « en l’an 1547 fut commencé ce temple » et une niche de style flamboyant mentionne la date de 1585. En forme de croix latine, avec sa tour centrale et son transept peu saillant, cet édifice est éclairé par des fenêtres en tiers-point. La sacristie est une ancienne chapelle seigneuriale du XVII. Les bras du transept sont directement reliés au chœur par des passages obliques ménagés devant les piles octogonales en grès. Les voûtes en ogive sont enrichies de liernes et de tiercerons. L’une de celle-ci porte une rosace datée de 1696, et la date de 1636 est inscrite dans le chœur. Plusieurs trésors se situent à l’église : Cadran solaire : deux cadrans solaires sont gravés sur les murs extérieurs de l’église car jusqu’au début du XIXème siècle, les campagnes ne sont pas dotées de pendules ou d’horloges. La cloche de l’église sonnait l’angélus matin, midi et soir. Vierge à l’enfant : la table d’autel de la chapelle de Notre Dame de Grâce est léguée par le sieur de Guernonval en 1616. Assise sur un cathèdre, La vierge présente son enfant. Elle sera repeinte en 1870. Christ aux liens : la provenance de cette statue en bois est inconnue mais sa taille révèle qu’elle était située à l’extérieur, probablement près du cimetière. La dalle funéraire : cette pierre tombale, encadrée par une bordure de rinceaux est gravée de deux écussons. Les armes représentées sont écartelées, ce qui atteste, d’après les études héraldiques, l’alliance des deux personnes inhumées, Charles Maximilien de Fiennes, mort en 1727 et sa sœur, Eléonore Ferdinande, décédée en 1733.

Partager ce projet
Mise à jour le 01/02/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org