Dès 1060, la paroisse de Panjas est mentionnée dans un cartulaire de la cathédrale d’Auch. Une église dédiée à Saint-Jean s’élevait au pied de la colline, au Sud-Ouest.

Par la suite, un castelnau est édifié sur la colline, près du château de la famille de Pardaillan. Une nouvelle église est édifiée à l’ouest des habitations. Cette église dédiée à Saint-Laurent, se situait comme le château en dehors de l’enceinte du village.

L’église faisait vraisemblablement partie du système défensif du lieu car elle possède une salle haute au-dessus du chœur. L’église antique de Panjas, contemporaine de l’abside qui lui a survécu, fut ruinée en grande partie durant la guerre de Cent-Ans. La nef fut reconstruite au XVe siècle.

L'église de Panjas est connue pour le décor peint qui recouvre la voûte et l’ensemble des murs de son abside romane. Les peintures d'une grande richesse iconographique, sont datées du XIIIe siècle. Découvertes sous un épais badigeon, ces fresques furent restaurées à la fin du XIXe siècle,  à l’initiative de l’abbé Lasserre, alors curé de Panjas.

C'est la qualité de ce décor qui a justifié le classement du chœur en 2000. 

Le restant de l'église, reconstruit au XVe siècle, est conforme au modèle courant du gothique méridional avec une nef large et unique et des chapelles percées entre les contreforts. Cette partie de l'église est inscrite au Monuments Historiques.

Le clocher de la même époque, qui était surmonté d'une flèche en pierre, s'est affaissé lentement le 4 avril 1980 et a été reconstruit comme une simple tour sur plan carré. Ce vendredi saint 4 avril, à la consternation succéda une peine profonde. Le fidèle messager de nos aïeux venait de nous quitter. Cependant les cloches sortirent indemnes de cet effondrement. Un maître campaniste, dépêché sur place, jugea de leur excellente qualité musicale. Elles furent raccrochées et rythment toujours la vie quotidienne des panjagais.

Médias

Nature des travaux

Aujourd’hui cet édifice est en danger, toute la partie nord de l'édifice, contreforts, toitures et vitraux des baies hautes, a tout particulièrement subi les outrages du temps et l’édifice est miné par des infiltrations d’eau. Sa mise hors d’eau est la première étape de sa restauration. C'est l'objectif que nous voulons atteindre en 2018.

La commune prend en charge la restauration des contreforts et des toitures. Grâce à cette souscription la restauration des vitraux pourra être réalisée.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp

  • EGLISE SAINT LAURENT DE PANJAS

    Eglise Saint Laurent de Panjas / Fdp