EGLISE SAINT MARTIN - BRADIANCOURT

Bradiancourt est une commune de 233 habitants nichée dans le Pays de Bray. Située à une altitude de 218 mètres, elle est la deuxième commune la plus haute de Seine-Maritime.
Les origines de Bradiancourt, dont le nom signifie « la cour de Brandilus » (patronyme d’origine germanique) ne sont attestées qu’au cours de la première moitié du Xe siècle.
Au coeur du village, se situe l’ église Saint-Martin. Sous l’ancien régime, la paroisse de Bradiancourt était une chapelle vicariale annexée à Neufbosc. Il a fallu attendre le milieu du XIXe siècle pour que, sur initiative de l’abbé Lefebvre, curé de Neufbosc, une église neuve voit le jour en remplacement de l’ancien édifice, dont subsiste aujourd’hui encore un bas-relief en pierre polychrome du XVIe siècle, représentant Saint-Martin de Tours, patron de la paroisse. La construction du nouvel édifice débuta en 1859 et fut achevée en 1861.

La cérémonie religieuse de bénédiction a fait l’objet d’un compte-rendu publié le 18 août 1860 : « La bénédiction de notre nouvelle église a eu lieu le 7 de présent mois. A 9 heures et demie du matin, M. Caumont, vicaire général du diocèse, est arrivé dans notre commune, accompagné de M. le doyen de Saint-Saëns, de M. le curé de Neufbosc desservant Bradiancourt, de plusieurs ecclésiastiques du canton et autres prêtres étrangers. Après s’être revêtu des habits sacerdotaux, M. le Vicaire Général (…) a procédé à la bénédiction de l’église ; après quoi, les portes ont été ouvertes aux fidèles. Le temps saint a été à l’instant encombré par la foule qui s’y pressait. L’archidiacre a ensuite prononcé l’allocution analogue à la cérémonie, discours où il a adressé des éloges justement mérités à la famille de Montalent, au conseil municipal, et aux habitants de Bradiancourt. La grand’messe a été dite par le même célébrant avec une solennité, un éclat et une splendeur peu ordinaires dans les villages ou communes rurales. (…) La journée s’est achevée par des danses et divertissements ».

Médias

Nature des travaux

Plus d’un siècle et demi plus tard, l’édifice montre des signes de fatigue nécessitant des travaux de rénovation, tels que

  • consolidation des fondations
  • drainage des eaux pluviales et de ruissellement
  • restauration du beffroi et de la cloche.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine