• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Eglise Sainte-Madeleine de Bouxières-aux-Chênes en Meurthe-et-Moselle

    La restauration des peintures intérieures de l’église Sainte-Madeleine redonnera tout son éclat à cet ensemble représentatif de l'art de l’entre-deux-guerres.

    Architecture
    Eglise
    Eglise Sainte-Madeleine de Bouxières-aux-Chênes en Meurthe-et-Moselle

    © Vue intérieure de l'église Sainte-Madeleine de Bouxière-aux-Chênes.

    pinMapSvgBOUXIERES AUX CHENES
    2 335
    15 000

    15%

    20 071

    Définition des montants

    Collecte terminée
    Le projet
    Les commentaires
    1
    Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer les peintures intérieures de l’église Sainte-Madeleine

    Depuis quelques temps, l’église Sainte-Madeleine fait l’objet de toutes les attentions. En 2018, la commune de Bouxières-aux-Chênes a mis aux normes l’électricité et l’éclairage de l’édifice, grâce à une souscription publique avec la Fondation du patrimoine.

    Afin de rendre tout son éclat à l’église Sainte Madeleine, c’est désormais une restauration des peintures intérieures, noircies par le temps, qui est nécessaire.

    Cette restauration permettra de remettre en lumière la qualité des espaces intérieurs de ce riche ensemble religieux.

    • Octobre 2020

      Lancement de l'appel aux dons

    Le lieu et son histoire : un ensemble décoratif caractéristique de l’Art Déco

    La commune de Bouxières-aux-Chênes à la chance de posséder un patrimoine remarquable : la chapelle Sainte Agathe de Blanzey datant du XIIe siècle, la chapelle Saint Etienne d’Ecuelle avec ses vitraux de Janin et l’église Sainte Madeleine, patrimoine caractéristique de la reconstruction d’après-guerre et représentative de l’architecture Art Déco.

    L'ancien édifice ayant été totalement détruit lors de la bataille du Grand Couronné en septembre 1914, le projet d’édifier une nouvelle église a été accepté dès 1922 à partir des plans de l’architecte Alfred Thomas (1878-1950), à qui l’on doit plusieurs bâtiments Art Déco à Nancy. Le chantier dure de 1923 à 1924 et donne à voir un ensemble de magnifiques vitraux réalisés par Jacques Gruber dont l’un témoigne de la bataille du Grand Couronné.

    Un mobilier d’exception vient compléter cet ensemble Art Déco. Il est réalisé par les ateliers de Jules Cayette (1882-1953), pionnier de l’Art Décoratif à Nancy et se compose de bancs et des sièges ornés de feuilles de chênes, fonts baptismaux, tabourets et fauteuil du célébrant, meuble de rangement de la sacristie, confessionnal, porte du tabernacle et médaillon à décor d'Agnus Dei. L’église possède également une magnifique pietà du XVIe siècle.

    La mobilisation : un patrimoine à préserver pour les générations futures

    La restauration des peintures intérieures permettra de donner un coup de lumière sur cet édifice exceptionnel.

    Ainsi, l’église rénovée sera de nouveau ouverte au culte et à l’ensemble des visiteurs lors des Journées du Patrimoine. Le visiteur de passage à Bouxières-aux-Chênes pourra également compléter sa visite en faisant un arrêt à Nancy qui regorge de chefs-d’œuvre Art Déco, et dont la réputation de Jules Cayette et Jacques Gruber n’est plus à faire !

    Partager ce projet
    Mise à jour le 10/05/2022

    Vous aimerez aussi

    Voir tous les projets

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact