S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

L'auberge de l'ermitage à Fougerolles-Saint-Valbert

Restaurons l'auberge de l'ermitage à Fougerolles-Saint-Valbert, en Haute-Saône. Cet édifice érigé par le Docteur Gilles Cugnier sera ensuite réaménagé pour accueillir un gîte et un restaurant.

Ermitage
L'auberge de l'ermitage à Fougerolles-Saint-Valbert

© © Commune de Fougerolles-Saint-Valbert

pinMapSvgFougerolles-Saint-Valbert - Haute-Saône
8 020
18 000

44%

10 020

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : Restaurer l'auberge pour en faire un gîte et un restaurant

La commune nouvelle de Fougerolles-Saint-Valbert séduit nombre d'adeptes du tourisme vert ainsi que les pèlerins du chemin de saint Colomban. Le site de l'ermitage est situé dans une clairière à un petit kilomètre du centre du village historique de Saint-Valbert. Il comprend plusieurs bâtiments dont l'auberge qui fait l'objet d'un programme de restauration. La collecte de dons organisée sous l'égide de la Fondation du patrimoine permettra de financer les travaux de restauration du bâti. L'auberge accueillera ensuite un gîte et un restaurant.

Le lieu et son histoire : Un site médiéval réaménagé jusqu'au XXe siècle

L'histoire de l'ermitage débute lorsque Valbert, fils d'un seigneur sicambre, vicomte de Meaux, se dépouilla de tous ses biens et fut accueilli en 614 au monastère fondé par saint Colomban en 590. Entre 1563 et 1760, de nouvelles édifications sont entreprises : pavillon de l'entrée de la grotte de saint Valbert, chapelle, jardins à la française et fontaine. Le site fut conservé et entretenu par les moines de Luxeuil jusqu'à la Révolution, puis il fut racheté en 1843 par l'Archevêque de Besançon. Napoléon III visita les lieux le 4 juillet 1863. En 1942, le domaine en ruine fut restitué à l'Association diocésaine de Besançon. En 1972, le docteur Gilles Cugnier, Président de l'Association des Amis de saint Colomban, construisit l'auberge. Un restaurant y fut installé et la famille du gardien y vécut pendant 30 ans. Haut lieu colombanien, l'ermitage a fait l'objet de fouilles archéologiques depuis 2008.

La mobilisation : Valoriser un site magnifique

Malgré les subventions sollicitées pour financer les travaux, le reste à charge pour la commune reste élevé. Les élus de la commune ont donc décidé de lancer une collecte de dons sous l'égide de la Fondation du patrimoine afin que chacun puisse être acteur de la restauration de l'ermitage. Chaque donateur se verra offrir un livret sur le site de l'ermitage écrit par le Docteur Gilles Cugnier. Nous espérons que la mobilisation sera importante, ce qui permettra à l'avenir la restauration de l'ensemble du site : abri du pèlerin, chapelle, pavillon de l'entrée de la grotte, jardin à la française, fontaine et grotte.

Partager ce projet
Mise à jour le 05/02/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org