• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Ancienne gare de tramway d'Eymoutiers

    En plus de sa belle facture architecturale et de son positionnement stratégique en lisière du noyau historique, cette gare de tramway constitue un magnifique témoin d’un réseau ferroviaire très populaire à son époque.

    Gare
    Programme Patrimoine et Tourisme local
    Collecte en cours
    Ancienne gare de tramway d'Eymoutiers

    © © Commune d'Eymoutiers

    pinMapSvgEYMOUTIERS
    9 140
    35 000

    26%

    39 140

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les actualités
    1
    Les commentaires
    1
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Sauvegarder un patrimoine emblématique du XXe siècle

    Cette gare est un bâtiment typique du début du XXe siècle, coiffé d’une toiture « à la Mansart » et d’un œil-de-bœuf où figure le logo de la Compagnie des chemins de fer départementaux (CDHV).

    La couverture est détériorée, ce qui a causé des dégâts sur la charpente. Les façades et les menuiseries extérieures sont en mauvais état. La première phase de travaux engagée consiste en la restauration de l’enveloppe du bâtiment : remaniement de la charpente, remplacement des ardoises, de la zinguerie, et des menuiseries extérieures, nettoyage des façades et réfection des joints - travaux pour lesquels la commune mobilisera les entreprises locales. Dans un second temps, la commune entreprendra l’aménagement intérieur du bâtiment – dont la destination donne lieu à un appel à idées participatif et citoyen - ainsi que la mise en valeur des abords du site.

    • Décembre 2021

      Lancement de la collecte de dons

    • Septembre 2022

      Début prévu des travaux

    • Février 2023

      Fin prévue de travaux

    Un précieux vestige de la Compagnie des Chemins de Fer Départementaux de la Haute-Vienne

    A Eymoutiers, deux gares cohabitent. La gare ferroviaire, inaugurée en 1881, dessert la ligne de chemin de fer reliant Limoges à Ussel en passant par Eymoutiers. La gare de tramway, plus petite et voisine de la première, desservait le réseau de tramway départemental de la Haute Vienne.

    La Compagnie des Chemins de Fer Départementaux de la Haute-Vienne (CDHV) mis la majorité de ses lignes de tramway en service en 1912. La ligne n° 4, reliant Limoges et Peyrat-le-Château sur 63 kms, marquait un arrêt à Eymoutiers. Cette ligne passait par Saint-Paul-d’Eyjeaux, Saint-Bonnet-Briance, Linards, Châteauneuf-la-Forêt,Neuvic-Entier et Saint-Amand-le-Petit. Très populaire à son époque, le réseau sera familièrement appelé le « tram » par les populations des bourgs desservis. Abandonné en 1949 en raison de la généralisation de l'automobile, ce réseau rendit de grands services aux communes isolées et pendant la guerre de 39 / 45 quand les ponts ferroviaires étaient coupés suite aux actions du maquis de Georges Guingouin.

    Plus largement, les quatre lignes de tram atteignaient 345 km de longueur. Le « tram » transporta jusqu’à plus de 2 000 000 de voyageurs à la veille de la seconde Guerre mondiale. En s'imbriquant dans le réseau des tramways urbains, le tramway départemental permettait aussi une desserte cadencée de la banlieue de Limoges évoquant la fréquence de certaines lignes du RER parisien. Afin d’alimenter le réseau, une centrale électrique et un barrage sur la Vienne sont construits au-dessousde Bussy. Cette centrale permettait non seulement de faire fonctionner le réseau de tram mais aussi d’alimenter en électricité les villages traversés.Le réseau de la Compagnie des Chemins de fer départementaux de la Haute-Vienne (CDHV) a été le plus long réseau électrifié de France.

    De tout ce système de transport performant et durable du début du XXe siècle, il en reste aujourd'hui un patrimoine original : les anciennes gares de tramway. La plupart de gares présente un modèle classique. Certaines ont été transformées en habitation. Les rails et caténaires encore en place sont conservés dans le village martyr d’Oradour-sur-Glane mais aussi au niveau du terminus de St Junien.La gare de tramway d'Eymoutiers, constitue sans doute le bâtiment le plus intéressant encore conservé aujourd’hui. De nombreuses communes ont sauvé ce patrimoine par le passé et aujourd’hui Cieux poursuit ces initiatives avec l’appui de la Fondation du Patrimoine.

    Un territoire mobilisé autour du projet

    La commune d'Eymoutiers est le maître d’ouvrage. Dans la seconde phase de travaux, des partenariats pourront être mis en place en fonction de la destination choisie pour le niveau haut. Pour définir cette destination, la commune pense engager un appel à idées en parallèle à la collecte de dons. Cette démarche participative et innovante, cherche à mobiliser les acteurs locaux (entreprises, associations, porteurs de projets, artisans…).

    Le niveau bas devra accueillir un espace pédagogique sur le rail et la mémoire ferroviaire. Ce projet s’appuie sur une offre touristique déjà existante au niveau de la commune et du Pays Monts et Barrages. Le Pays d'art et d'histoire organise des visites guidées thématiques à destination des touristes et des amateurs du patrimoine. Sur la commune d’Eymoutiers existe un circuit de visites avec des plaques explicatives numérisées et la gare de tramway est un point d’étape sur le circuit de visite.

    Les travaux de la gare vont faire appel à tous les corps de métiers : maçons, charpentiers, couvreurs, peintres, plombiers, électriciens, etc. et cela va donner de l’activité aux entreprises locales.

    Si le projet est porté par la Commune d’Eymoutiers, nous pensons mobiliser de nombreux partenaires parmi lesquels : Le Pays d’Art et d’Histoire, l’Office de Tourisme, le Cercle Historique Pelaud, le Parc Naturel Régional Millevaches, le Train vapeur, Eymoutiers Culture et Mécénat, l’Association des Commerçants,… Divers réseaux institutionnels et privés seront par ailleurs activés : mairie, cinéma, bibliothèque, associations, etc. Enfin, bien sûr tout sera fait pour intéresser la population d’Eymoutiers à ce projet et nous savons que les Pelauds sont très attachés à leur patrimoine. Des réunions publiques et d’information seront organisées et des animations sont à prévoir.

    Les partenaires

    PNR Millevaches
    Conseil départemental de la Haute-Vienne
    https://www.haute-vienne.fr
    Presbytère
    Airbnb
    Eglise Saint-Martin d’Esquéhéries dans l’Aisne
    Préfecture de la Haute-Vienne
    Partager ce projet
    Mise à jour le 30/08/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact