Limoges fait partie des 181 villes et pays ayant obtenu le label Ville d’art et d’histoire pour la qualité de son patrimoine, riche par sa diversité hérité de plus de 2000 ans d’histoire, et pour ses arts du feu (porcelaine, émail, vitrail). On y découvre de nombreux édifices religieux, immeubles remarquables, parcs et jardins, ponts, musées… Parmi eux, l’un des plus symboliques est sans nul doute l’Hôtel de Ville, situé au cœur des quartiers historiques.

La construction de l’Hôtel de Ville, symbole des valeurs de la IIIème République, est rendue possible grâce au legs d’un riche propriétaire limougeaud décédé sans descendance le 24 juillet 1875 : Alfred Fournier. En son hommage, un buste sculpté de celui-ci domine d''ailleurs le hall d''entrée, placé au centre de l''escalier d''honneur.

Le choix de son emplacement donne lieu à de vives discussions. Malgré le recrutement d’un architecte (Eugène Viollet le Duc), 16 propositions d’emplacement sont retenues. Le conseil municipal décide alors de faire appel à la population pour déterminer l’emplacement du « bien appartenant à tous les citoyens ». De nombreux avis affluent en mairie, dont deux pétitions plébiscitant l’emplacement actuel. Ce choix sera validé par le conseil municipal, dans sa séance du 14 mai 1877.

Un concours d’architecte est lancé : parmi les 27 projets reçus, celui de l’architecte parisien Alfred Leclerc est retenu. Mais le coût de son projet dépasse alors le legs reçu, et il lui est demandé de l’adapter, et certaines dépenses de luxe et d’ornements sont supprimées du plan initial. La construction dure toutefois 4 ans, de 1879 à 1883 et l’inauguration se tient le 14 juillet 1883.

L’architecture du bâtiment intègre aussi bien les symboles républicains que l’histoire de la Ville (écussons des anciennes corporations, effigie de Saint-Martial…). En 1893, une fontaine est édifiée sur la place : elle met en lumière la porcelaine de Limoges, déjà mondialement connue. L’Hôtel de Ville ainsi que la fontaine sont inscrits sur l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1975.

La fontaine de l’Hôtel de Ville de Limoges compte parmi les monuments remarquables de la ville. Construite entre 1892 et 1893 par Charles Genuys, l''architecte du dôme des Invalides à Paris, elle est inaugurée en 1893 par le maire François Chénieux, et a pour vocation de devenir l’enseigne artistique de la ville. Haute de 9 mètres, elle est composée de matériaux nobles comme le bronze, le granit rose et la porcelaine, et met ainsi à l’honneur les savoir-faire régionaux. Les quatre personnages en bronze symbolisent les gestes de métiers liés à la céramique : dessin, tournage, modelage et peinture.

Elle est le fruit d’un travail collaboratif entre les élèves et les professeurs des Ecoles Nationales d’Art décoratif de Limoges et de Paris, les maîtres artisans, orfèvres, industriels et porcelainiers.

actualité
du projet

Remise en eau de la fontaine l’Hôtel de Ville de Limoges

A propos                 La construction de l’Hôtel de Ville, symbole des valeurs de la IIIème République, est rendue possible grâce au legs d’un riche propriétaire limougeaud décédé sans descendance...

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine