LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

Souvigny, le double héritage de Cluny et des Bourbons :

Souvigny jouit véritablement d’un double héritage en tant que site clunisien majeur et berceau des ducs de Bourbon.

Le prieuré de Souvigny, l’une des cinq principales fondations dépendant de l’abbaye bourguignonne de Cluny, est, au Moyen Age, un monastère florissant. Après la mort, à Souvigny, de Mayeul, quatrième abbé de Cluny, le 11 mai 994, puis celle de son successeur, Odilon, le 1er janvier 1049, l’église abrite désormais les sépultures des deux saints abbés. Les pèlerinages se développent et des miracles sont rapidement attestés.

Aujourd’hui l’église prieurale de Souvigny est la dernière église à double transept comme Cluny jadis, encore debout en France. Elle est véritablement et à tous point de vues "une petite Cluny".

Souvigny est aussi le berceau et le sanctuaire des Bourbons. Aymar de Bourbon, premier ancêtre connu des Bourbons, lègue, en 915 (ou 920), à l’abbaye de Cluny les biens qu’il possède à Souvigny, constitués de vignes, de champs et d’une villa avec une église dédiée à Saint-Pierre.

Durant tout le Moyen-Âge, l’expansion du prieuré est indissociable de l’ascension de la famille des Bourbons, fondateurs et protecteurs du monastère.

De nos jours, Souvigny demeure pour les Bourbons d’Europe un sanctuaire dynastique. En 2015, lors d’une grande messe, ont été célébrés les 1100 ans de la maison des Bourbons.

 

La chapelle Neuve des Bourbons : un trésor national

Chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant, réalisé de 1448 à 1453, bâti sur le modèle des Saintes- Chapelles royales, la Chapelle-Neuve de la prieurale de Souvigny est un trésor inestimable de l'art français.

Construite au plus près du chœur de la prieurale, elle est la seule chapelle funéraire ducale et princière dont les sépultures sont demeurées inviolées lors de la Révolution. Pendant la Terreur, seuls les décors héraldiques et une partie de la statuaire ont été bûchés.

La Chapelle-Neuve de Souvigny fut construite afin de servir de chapelle funéraire à Charles Ier de Bourbon et son épouse Agnès de Bourgogne.

 Anne de France (Anne de Beaujeu), la femme la plus puissante d’Europe en son temps, épouse de Pierre II de Bourbon, fille de Louis XI et régente du royaume pendant la minorité de son frère Charles VIII, est également inhumée dans la Chapelle-Neuve.

Médias

Nature des travaux

La Chapelle-Neuve de la prieurale de Souvigny est véritablement en état de péril imminent. Courant été 2020, il a été constaté une aggravation importante des désordres structurels des voûtes : les ogives et les clefs-de-voûtes sont dans un état extrêmement préoccupant.

Les premières opérations consisteront en une sécurisation du site par la mise en place d’étaiements et de protection du tombeau. Ensuite, après diagnostic de l’Architecte en Chef des Monuments Historiques, il pourra être réalisé une restauration complète de la Chapelle-Neuve afin d’assurer la pérennité, l’intégrité et la majesté de son décor, conçu comme un écrin reliquaire des plus précieux.

Partenaires

  • Commune de Souvigny

    M. Michel BARBARIN, Maire


  • Conseil départemental de l'Allier

    M. Claude RIBOULET, Président


  • Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes

    M. Laurent WAUQUIEZ, Président


devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

    Eglise prieurale de Souvigny / Mairie de Souvigny

  • LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

    Eglise preurale de Souvigny / Mairie de Souvigny

  • LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

    Chapelle Neuve des Bourbons de Souvigny / Mairie de Souvigny

  • LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

    Etat des voûtes Chapelle Neuve des Bourbons de Souvigny / Mairie de Souvigny

  • LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

    Etat des voûtes Chapelle Neuve des Bourbons de Souvigny / Mairie de Souvigny

  • LA CHAPELLE NEUVE DES BOURBONS DE SOUVIGNY

    Gisants de la Chapelle neuve: Charles Ier de Bourbon et de sa femme Agnès de Bourgogne / Mairie de Souvigny