• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    LA LOCOMOTIVE DE LA VAPEUR DU TRIEUX

    Soutenez la restauration d’une locomotive centenaire pour la faire rouler de nouveau dans les vallées du Trieux !

    Collecte en cours
    LA LOCOMOTIVE DE LA VAPEUR DU TRIEUX
    pinMapSvgCARHAIX PLOUGUER - Finistère
    300
    0
    37 300

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Partager ce projet

    faire la visite décennale d'une locomotive centenaire

    La saison 2022 de la Vapeur du Trieux a été annulée par Transdev Rail Bretagne. La raison : la locomotive doit obligatoirement passer une visite décennale pour pouvoir repartir sur les rails. Ce contrôle est essentiel pour permettre la sécurité des usagers. Il doit s’effectuer « à nu », c’est-à-dire que la locomotive doit être entièrement démontée pour être inspectée minutieusement. Tous les composants sont passés en revue pour veiller au bon fonctionnement de la technique. Parmi les travaux de restauration, la chaudière et d’autres éléments constitutifs du véhicule doivent être changés. Ces opérations vont être menés par l’AAATV de Mulhouse, qui possède le savoir-faire sur la 141 TB 424 depuis plus de trente ans. Si la visite décennale se passe bien, la Vapeur du Trieux devrait pouvoir accueillir de nouveaux voyageurs à l’été 2023.

    • 1913

      construction de la locomotive

    • 2013

      la locomotive rejoint le projet de la « Vapeur du Trieux »

    • 2020

      arrêt de la circulation

    • Novembre 2022

      début des travaux

    La Vapeur du Trieux

    Entre 1911 et 1917, la Compagnie des Chemins de fer de l’Est a produit une série de locomotives numérotées de 4401 à 4512. Ce modèle a été utilisé pour le ravitaillement du front durant la Première Guerre Mondiale, avant de rouler sur les rails parisiens et vosgiens. Aujourd’hui, il ne reste que deux locomotives de cette série, dont la 141 TB 424, construite en 1913. En 1997, Jean Jaffrenoux alors président de la CFTA met en place la Vapeur du Trieux. Le projet de départ consistait à ouvrir une ligne Paimpol-Pontrieux à l’occasion de la Fête des Chants Marins. Grâce à l’engouement suscité, la Vapeur du Trieux est devenue un trajet touristique estival qui reçoit des milliers de passagers chaque année. Depuis 2013, c’est la locomotive 141 TB 424 qui transporte les voyageurs dans les vallées boisées du Trieux. Classée monument historique, elle est rattachée au musée de chemin de fer de Mulhouse où elle aurait dû être exposée. La SNCF de Strasbourg a cependant décidé de la remettre en marche grâce à son bon état, permettant ainsi à cette locomotive centenaire de continuer à parcourir les paysages français.

    une locomotive ancrée dans le tourisme estival local

    La Vapeur du Trieux représente un véritable enjeux économique et touristique pour le département. Chaque année durant la période estivale, des milliers de passagers viennent découvrir la beauté du Trieux : le château de la Roche-Jagu, la forêt de Penhoat et le manoir de Traou Nez se fondent dans les vallées. La locomotive passe sur le pont du Frynaudour, et il est possible d’apercevoir le pont suspendu de Lezardrieux entre les gares de Paimpol et de Lancerf. En partant de Paimpol, les voyageurs peuvent même profiter d’une halte pour visiter la Maison de l’Estuaire. Faire un tour dans la locomotive 141 TB 424 est un incontournable pour profiter de l’été en Côte d’Armor.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 05/02/2023

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact