RESTAURATION de la MAISON d’AMPERE
Le savant André-Marie Ampère est né à Lyon en 1775, mais a passé une grande partie de sa jeunesse à Poleymieux au Mont d’Or, à moins de 15 km du centre de Lyon, dans un site naturel préservé.
Le père d’André-Marie y avait acquis en 1771 un domaine de 17 hectares, constitué d’une exploitation agricole et de bâtiments construits en belles pierres dorées des Monts d’Or.
A Lyon, la Terreur arracha à André-Marie son père, guillotiné en 1793 comme des centaines de lyonnais, à l’issue du siège de la Ville. La Maison d’Ampère permet de faire revivre cette époque, dans tous ses aspects historiques, avec l’ameublement d’époque, ses cheminées, son sol, ses livres, … et les manuscrits du savant, un des fondateurs de la science de l’électricité. La maison familiale dans laquelle s’est développé son génie, est devenue aussi un « Musée de l’électricité ».
Une restauration de la Maison datant du XVIIe siècle est nécessaire pour conserver et transmettre l’héritage de ce patrimoine historique et scientifique d’une grande valeur.

Médias

Nature des travaux

La Société des Amis d’André Marie Ampère, qui a pour mission de gérer le Musée, soutenue par la Mairie de Poleymieux, et la Société de l’Electricité et de l’Electronique (SEE) propriétaire des bâtiments, ont le projet de restaurer:
1) La grange, avec ses murs en pierres dorées, et ses colonnes rondes caractéristiques de la région. Cette opération est prioritaire car l’un des murs risque de s’écrouler. Restaurée, elle servira de salle de réunion, de salle d’expériences pour les jeunes, de salle d’exposition temporaire, et enfin de réserve.
2) Le toit central dont l’état peut mettre en péril le bâtiment principal.
3 L’ancien puits dont l’intérieur est réalisé en pierres, en méthode traditionnelle.
4) Le sol de la « chambre à recevoir » , dont les carreaux en terre cuite sont abîmés.
5) Le pigeonnier en pierres dorées, coiffé d’un toit à quatre pentes, qui est menacé par la dégradation des murs et de la charpente.
6) Le four à pain avec sa voûte en bon état, ses murs en pierres dorées, mais dont la toiture et les abords sont à rénover.
7) Une grande fenêtre ancienne et à meneaux , à restaurer
8) Quatre cheminées intérieures de l’époque de la construction de la maison, qui sont à remettre en valeur, en particulier en remplaçant des peintures défraîchies.

Vocation du site

Conserver et transmettre l’héritage de ce patrimoine historique et scientifique d’une grande valeur.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine