S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Lavoir de Tranqueville-Graux dans les Vosges

Participez à la restauration du lavoir du hameau de Graux, dernier patrimoine de ce lieu situé à une quinzaine de kilomètre de la ville touristique de Neufchâteau.

Lavoir
Lavoir de Tranqueville-Graux dans les Vosges

© Mairie de Tranqueville-Graux

pinMapSvgTRANQUEVILLE GRAUX
1 315
4 500

29%

5 945

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet : restaurer le patrimoine du hameau

Le lavoir du hameau de Graux est le dernier vestige du lieu. Ayant atteint un maximum de 72 habitants en 1831, le hameau fut rattaché à la commune de Tranqueville en juillet 1882. On y trouvait un château qui fut malheureusement détruit. Le lavoir est donc le dernier élément remarquable du hameau d’où l’importance pour la commune de le restaurer.

Le lavoir est dans un état préoccupant. En effet, un frêne qui poussait à ses côtés a fragilisé ses murs et a dû être coupé afin d’éviter qu’il n’abime d’avantage l’édifice. Le temps a également fait son œuvre. La toiture est abimée et laisse apparaitre des trous. Les deux auges en ciment sont très abimées et l’auge en pierre présente les traces d’une restauration passée qu’il faudrait reprendre.

Les travaux envisagés pour remettre en état le lavoir de Graux sont donc importants. Ils concernent principalement les maçonneries, le nettoyage et le curage autour du lavoir ainsi que la toiture. Enfin, les auges seront détruites et remplacées par une seule auge en pierre.

  • Février 2022

    Lancement de la collecte de dons

  • Mai 2022

    Début prévisionnel des travaux

  • Novembre 2022

    Fin prévisionnelle des travaux

Le lieu et son histoire : un conflit autour de l’eau

Le lavoir de Graux était un édifice essentiel pour le hameau. Pour l’anecdote, suite aux grandes chaleurs de l’été 1892 et à cause du manque d’eau disponibles dans les auges-abreuvoir, une enquête a été menée afin de découvrir l’origine du problème. Il s’est avéré que des travaux récents sur les conduites d’eau, organisés par le propriétaire du terrain, avaient été faits pour détourner une partie des eaux. C’est seulement en 1906 que le Conseil Municipal s’est entendu avec le nouveau détenteur du terrain et les eaux ont pu être réparties comme suit : 1/3 pour la commune et 2/3 pour le propriétaire.

Il est aujourd’hui reconnu que la source d’eau appartient au propriétaire de « l’Enclos de Grandprey ». Le château a aujourd’hui disparu mais nous savons qui était le propriétaire du domaine à la Révolution : Joseph-Clément Poullain de Grandprey, avocat et élu député des Vosges en 1792.

La mobilisation : une commune attachée à son patrimoine

Très attaché à son patrimoine, la commune a à cœur de le restaurer et de le transmettre aux générations futures. Après la restauration, le lavoir sera ouvert au public durant les Journées Européennes du Patrimoine ainsi que sur demande.

Il est important de conserver ce lavoir car il est le dernier patrimoine de la commune. Il existait autrefois deux autres lavoirs à Tranqueville mais ils ont disparu au début des années 1990. Restaurer le patrimoine rural, c’est sauvegarder la mémoire d’un lieu.

Participez, vous aussi, à la préservation du lavoir de Tranqueville-Graux, lieu d’histoire et de rassemblement.

Partager ce projet
Mise à jour le 06/11/2023

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org