• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Le canal du Ténébris

    Remettre en état le canal du Ténébris pour maintenir en eau une des dernières béalières en activité, patrimoine caractéristique de l’Ardèche dans un site Natura 2000 et ainsi protéger jardins, promenade et biodiversité

    Collecte en cours
    Le canal du Ténébris
    pinMapSvgST SAUVEUR DE MONTAGUT
    3 720
    3 720
    4 000

    93%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    6
    Partager ce projet

    Un petit patrimoine emblématique de l’Ardèche

    En 1754, dans les registres notariaux trouvés aux archives, le canal du Ténébris, en bordure de la Glueyre, affluent de l’Eyrieux, alimentait un moulin à grain et servait à arroser les prés. Au 19e siècle, le moulin est détruit, mais le canal est entretenu afin d’irriguer une douzaine de jardins qui le bordent.

    Un cadre exceptionnel de biodiversité : Situé dans un cadre naturel remarquable, le canal du Ténébris, en bordure de la Glueyre, affluent de l’Eyrieux, est un oasis de fraîcheur dans le paysage des terrasses ardéchoises. C'est un véritable écosystème qui s'est constitué autour de ce « béal », dans lequel les dames et enfants du village viennent tremper leurs pieds lors des grandes chaleurs. Ce canal permet d'alimenter en eau des jardins potagers en terrasse qui ajoutent une note féerique à la déambulation des promeneurs qui séjournent à Saint Sauveur de Montagut ;cette zone humide Natura 2000 protège des espèces animales et végétales rares comme le crapaud à ventre doré.

    • Mai 2021 Appel aux dons
    • Avril - mai 2022 Début des travaux
    • Juillet 2022 inauguration du site rénové avec buffet campagnard pour remercier les donateurs.

    Le lieu et son histoire

    En 1754, dans les registres notariaux trouvés aux archives de la préfecture, il est fait mention du canal du Ténébris qui alimentait alors un moulin à grain et servait à arroser les prés. Au XIX, le moulin est détruit, mais le canal est entretenu afin d’irriguer les jardins qui le bordent. Dans les années 1930, le canal du Ténébris va avoir un autre usage : permettre la création d'un lavoir pour les habitants de la rue du Ténébris. Situé dans un cadre naturel exceptionnel, le canal du ténébris est un oasis de fraîcheur dans le paysage de terrasses ardéchoises. C'est un véritable écosystème qui s'est constitué autour de ce « béal », dans lequel les dames et enfants du village viennent tremper leurs pieds lors des grandes chaleurs. Ce canal permet aussi d'alimenter en eau des jardins potagers en terrasse qui ajoutent une note féerique à la déambulation des promeneurs qui séjournent à Saint Sauveur de Montagut.

    «
    Je ne suis pas originaire d'Ardèche, mais quand j'ai vu la béalière, j'ai compris que le travail de plusieurs générations s'y trouvait, ce qui rendait sa beauté aussi sobre que éclatante. C'est pour cela que je n'ai pas hésité à participer à l'association du canal du Ténébris

    Gilles Dupont secrétaire de l'association

    »
    «
    Je suis très impliqué dans cette restauration, en pensant à mon grand-père qui arrosait à partir du canal ses haricots à l’aide d’un sabot cloué sur un manche

    Jean-Marie, membre de l’association

    »
    «
    A la suite d’une visite de chantier sur le pont de la Valette, le maire de Saint Sauveur de Montagut me proposait, si j’avais encore un peu de temps de voir un projet qui le tenait à cœur pour sauver l’existence d’une des dernières béalières de sa commune. J’ai été conquis par le fonctionnement de ce canal historique encore utile et par la beauté de son paysage

    Philippe, délégué Fondation du patrimoine

    »

    Toute la commune et les défenseurs des béalières sont mobilisés pour sauver le canal du Ténébris.

    Travaux de sauvetage de la béalière Si l’association du canal entretient régulièrement le canal (désensablage et débroussaillage), aujourd’hui le canal est en très mauvais état : nombreuses et importantes fuites, murets écroulés, pierres disjointes sur l’ensemble de sa trajectoire. Les travaux consistent en une rénovation totale du canal sur 800 mètres : enduits de deux couches à la chaux hydraulique, renforcement des parties partiellement détruites, reprise du mur de soutènement écroulé sur 4 mètres. Pour ce faire, 32.000 euros sont nécessaires. La réparation et la sécurisation du site permettra d'amener des scolaires et des visiteurs à la découverte de ce lieu, oasis de fraicheur, et à tout le village de continuer à en jouir.

    Une association impliquée dans l’opération L’association du canal du Ténébris est propriétaire du canal et de son droit d’eau. Jusqu'ici, les réparations sont faites par ses membres qui se réunissent régulièrement pour colmater les brèches, ou vider le canal du sable et des graviers amenés lors des crues d'automne. Avant eux, les anciens se retrouvaient, selon les témoignages, tous les lundis de Pentecôte pour effectuer ces besognes. Aujourd’hui l’état du canal et sa valorisation auprès de la population nécessite des réparations plus importantes justifiant le travail d’une entreprise.

    Préservons un lien social et un intérêt écologique

    Le béal du Ténébris a certes un intérêt pour les jardiniers qui sont riverains du canal. Ces jardiniers sont parfois propriétaires, mais sont aussi des personnes auxquelles on prête les parcelles pour qu'elles restent vivantes. Si le canal se trouvait sans eau, les jardins et terrasses séculaires disparaîtraient. Jardiner permet à des anciens de se maintenir en forme et de consommer des légumes frais. De plus, ils échangent entre eux, favorisant le lien social. Le long de ce canal existe un chemin emprunté par de nombreux promeneurs qui s'émerveillent par la beauté du lieu. Ce chemin est entretenu par les jardiniers. Si le béal disparaît, le chemin ne sera plus entretenu et les promeneurs de tous âges ne pourront plus s'y rafraîchir. Les rencontres avec les touristes qui s'y aventurent sont nombreuses. Assurer les travaux et sécuriser certains passages pourraient rendre cette balade plus agréable encore. On observe également dans ce canal des alevins, et des têtards de crapaud à ventre doré, espèce uniquement présente dans cette zone natura 2000. Le site a donc un intérêt écologique, touristique et social.

    Les partenaires

    Département de l'Ardèche
    http://www.ardeche.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 15/09/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 1€

      checkmarkSvgVisite organisée sous forme thématique en lien avec l'envioronnement

      Pour 100€

      checkmarkSvgManifestation annuelle avec tombola et produits des jardins

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous