Le Châtel remonte au temps des Rois Maudits et renferme un trésor unique au monde qui lui a valu d’être classé au titre des Monuments historiques : sa grande salle de réception seigneuriale, figée dans son état de la fin du XIIIe siècle. Elle a gardé ses aménagements et ses peintures murales exceptionnelles qui racontent en images comment l’un des plus fameux héros de la Table ronde, Perceval le Gallois, a découvert la chevalerie.

Cet édifice n’est ni un château, ni une maison, mais un peu des deux : c’est une maison forte. Son nom de “Châtel” signifie “château” en ancien français et vient probablement du fait qu’il se trouve sur l’emplacement de l’ancien castrum de Theys, siège du pouvoir. De cette première implantation demeure une motte féodale du XIe siècle sur laquelle on peut encore voir les fondations d’une tour. Le Châtel quant à lui a été construit en deux phases : un premier bâtiment remontant aux années 1280, agrandi par l’adjonction d’un second bâtiment vers 1325-1330.

Le site, sur le majestueux balcon de Belledonne, conserve donc des traces de ces mille ans d’histoire, au cours desquels le mandement de Theys a appartenu à différents grands seigneurs : les Dauphins de Viennois, les comtes de Genève, les Dauphins de France (après cinquante ans d’âpres procès), puis au XVe siècle Jean de Dunois, grand bâtard d’Orléans et compagnon d’armes de Jeanne d’Arc, qui reçut en 1422 la seigneurie de Theys, ou encore le chef protestant François de Bonne, duc de Lesdiguières, qui l’acheta en 1593.

C’est dans le premier bâtiment qu’est conservée cette exceptionnelle salle de réception de la fin du XIIIe siècle, dans laquelle on peut encore admirer une imposante cheminée, des fenêtres à coussièges, un lavabo en pierre sous arcade et même la porte en bois des latrines qui subsiste encore en son état d’origine, comme si un chevalier venait à peine de la refermer. Cet état de conservation remarquable après huit cents ans d’utilisation de l’édifice est tout à fait étonnant.

L’ensemble de cette pièce se distingue par un somptueux décor peint proposant, entre une frise sommitale de blasons armoriés et un drapé, un fond géométrique ponctué de 52 médaillons quadrilobés. Ces médaillons retracent l’initiation de Perceval à la chevalerie, en suivant fidèlement le texte du roman de Chrétien de Troyes Perceval ou Le conte du Graal.

Ces scènes, savamment organisées en trois registres, constituent un décor rare dont le thème, la composition, l’état de conservation et l’enveloppe architecturale en font un objet patrimonial tout à fait unique en Europe qu’il est de notre devoir de sauvegarder et de présenter au public.

Aujourd’hui, beaucoup de mystères entourent encore ce bâtiment. Par exemple, deux cavaliers s’affrontent sur la cheminée, séparés par une jeune femme. Ils portent des blasons qui ne sont pas ceux des grandes familles locales. S’agirait-il d’un décor initiatique réalisé pour le mariage et l’installation d’un jeune chevalier sur ses nouvelles terres ?

Médias

Nature des travaux

L’état sanitaire de l’édifice et de son décor peint montre l’urgence des travaux à entreprendre pour le sauvetage de l’ensemble.

L’étude préalable, réalisée en 2017 par Thierry Poulain, architecte du patrimoine, atteste en effet que d’importantes interventions sont nécessaires pour renforcer la structure de l’ensemble et restituer les volumes d’origine de l’édifice. Les toitures existantes doivent également être entièrement rénovées. En outre, les peintures murales nécessitent un traitement tout particulier de dépoussiérage, de consolidation des enduits et de traitement de la couche picturale afin de permettre leur préservation et une ouverture au public.

Le projet consiste à réaliser, par tranches successives de travaux, la sauvegarde, la restauration et la restitution de l’enveloppe du château, la protection et la mise en valeur des peintures connues ou à découvrir, l’aménagement des accès et des abords du site.

Vocation du site

Après sa réhabilitation, le Châtel de Theys permettra au public d’entrer de plain-pied dans le Moyen Âge en profitant d’un patrimoine exceptionnel valorisé par un projet à la fois récréatif, éducatif, culturel et scientifique.

Un parcours muséal attractif fera découvrir, dans une ambiance évoquant l’univers réel et fantastique de la chevalerie, le déroulement de la vie d’une maison forte des Alpes aux alentours de 1300, entre monde paysan et culture courtoise.

La visite se poursuivra dans un jardin médiéval dont la conception et la réalisation seront confiées au lycée horticole de Saint-Ismier (Isère), lequel s’inspirera des études historiques et archéologiques les plus récentes en la matière.

De nombreux ateliers, animations et stages seront proposés pendant la durée des travaux (visites commentées des interventions de restauration) et se poursuivront une fois le chantier achevé.

Enfin, sera fondé un centre de recherche axé principalement sur la peinture murale civile, la culture courtoise et l’histoire des régions alpines au Moyen Âge. Le Châtel se trouvera ainsi au cœur d’un réseau de collaborations dont certaines sont déjà à l’étude avec différents musées européens. Par ailleurs, ce centre organisera régulièrement des conférences de vulgarisation et des rencontres entre spécialistes internationaux.

Pour tout complémente vous trouverez ci-dessous le site internet consacré au châtel de Theys : 

https://chateldetheys.com

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vos contreparties

  • Pour tout don€
    ou plus

    Un choix de fonds d’écran sur le thème du “Châtel”.

  • Pour 200€
    ou plus

    Inscription de votre nom sur la page Mécènes du site internet du Châtel.

  • Pour 500€
    ou plus

    Contreparties précédentes + inscription de votre nom sur un mur du Châtel consacré aux Mécènes.

  • Pour 1000€
    ou plus

    Contreparties précédentes + visite guidée du chantier en cours avec le chef de projet (médiéviste, spécialiste des peintures murales du Moyen Âge).

  • Pour 2500€
    ou plus

    Contreparties précédentes + visite privée VIP du site.

  • Pour 10000€
    ou plus

    Contreparties précédentes + inscription sur la liste “Grands Mécènes” de l’édifice.

devenez acteur
de la fondation du patrimoine