S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Ferme d'Ingling à Chémery-les-Deux en Moselle

Ecrivez le 5e siècle de l'histoire de la ferme d'Ingling et participez à l'aventure de sa rénovation !

Ferme d'Ingling

© Charles Ledig

pinMapSvgCHEMERY LES DEUX - Moselle
7 170
20 000

35%

27 170

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : redonner vie à une ferme comme dans les années 30

La ferme d’Ingling s’est construite au fil des siècles depuis le XVIIe. Elle est assez atypique, avec ses deux grands bâtiments de près de 60 mètres de longueur se faisant face. Abandonnée depuis plus de 30 ans, son état général est alarmant puisque quelques morceaux de charpentes et de murs se sont déjà effondrés, en raison de modifications intérieures réalisées dans les années 50-60, inadaptées aux vieilles pierres, mais également en raison d’entrées d’eaux de pluie non maîtrisées. A l’inverse de nombreuses fermes Mosellanes, celle-ci n’a pas subie de transformation moderne, lui laissant toute son apparence extérieure du début du siècle dernier.

En début d’année 2022, Charles LEDIG décide de racheter la ferme d’Ingling pour la sauver d’une probable démolition. En juillet 2022, une association est créée pour effectuer de menus travaux, la faire revivre, et y organiser des événements liés à l’histoire de la ferme et à l’histoire locale. Après un grand nettoyage des lieux par les bénévoles, il est désormais nécessaire d'engager les premiers travaux d'urgence afin de ralentir le processus de dégradation de la ferme.

  • Décembre 2022

    Lancement de l'appel aux dons

  • Printemps 2023

    Démarrage des travaux

  • Novembre 2023

    Projet lauréat du programme Patrimoine et Tourisme local

  • Fin 2024

    Fin prévisionnelle des travaux

Le lieu et son histoire : une ferme du XVIIe siècle restée authentique

La ferme d’Ingling a été construite sur les ruines d’un hameau et d’un château détruits pendant la guerre de Trente ans. Elle se trouve aujourd’hui isolée au milieu des champs. La localité d’Ingling aurait été fondée en 1570 par l’abbaye de Freistroff et le duc de Lorraine en même temps que Petit Chémery.

Depuis le début de sa création au XVIIe siècle, l’architecture des bâtiments laisse penser qu’elle s’est agrandie au fil des siècles, jusqu’au début du XXe siècle pour atteindre une surface totale d’environ 1500 m².

La ferme d’Ingling se situe en zone naturelle, entourée de champs et forêts à perte de vue, et à quelques centaines de mètres du ruisseau de l’Anzeling. De la ferme, on distingue à l’horizon les villages de Menskirch et Chémery-les-Deux, en particulier leurs églises. Elle se situe également au sein d’un riche patrimoine classé dans un rayon de moins de 10 kilomètres : le château Saint-Sixte de Freistroff, l’Abbaye Sainte-Croix à Bouzonville, le château des Ducs de Lorraine à Sierck ou encore le château de Malbrouck. Le secteur de Chémery-les-Deux est également situé en plein territoire regorgeant de patrimoine militaire avec la ligne Maginot, notamment le site des casemates du Huberbusch à moins de 2 kilomètres et également géré par une association en interaction avec celle de la ferme d’Ingling.

Ferme d'Ingling
Ferme d'Ingling
Ferme d'Ingling
Ferme d'Ingling
Ferme d'Ingling
Ferme d'Ingling
Ferme d'Ingling

La mobilisation : une association pour faire revivre la ferme

Le site de la ferme d’Ingling tend à être ouvert au public autour d’une thématique principale : la vie à la ferme dans les années 1930. Et cela, grâce à l’association de la ferme d’Ingling créée en juillet 2022.

Après les premiers travaux de mise en sécurité effectués, cette association constituée actuellement d’une trentaine de bénévoles, organisera des événements liés à l’histoire de la ferme et à l’histoire locale.

Elle prévoit également la création d’un potager pour compléter son verger déjà existant, afin de vendre fruits et légumes, et contribuer ainsi à la sauvegarde de la ferme. Elle débute également un élevage de poules gauloises pour la vente d’œufs, race choisie car étant la plus ancienne de France et en voie de disparition depuis l’après seconde guerre mondiale. Enfin, elle envisage l’adoption de quelques vaches, pour la vente de lait en vente directe, ainsi que la fabrication de beurre et autres produits.

L’association de la ferme d’Ingling est en interaction régulière avec l’association de sauvegarde des casemates du Huberbusch (ligne Maginot) sur la même commune, qui existe depuis 2011. En septembre 2022, la ferme d’Ingling a par exemple servie de décor pour un tournage destiné à raconter l’évacuation des populations mosellanes en septembre 1939 en période de déclaration de guerre et de mobilisation générale, dans le cadre d’un grand projet de visite virtuelle mené aux casemates du Huberbusch.

Enfin, il est envisagé d’aménager l’ensemble de la partie habitable de la ferme en chambres insolites avec une cuisine, un bar et une salle à manger, le tout au goût des années 30 avec son mobilier entièrement d’époque. Les visiteurs de la ferme d’Ingling pourront ainsi passer une journée voire plusieurs jours, avec les animaux et les matériels agricoles anciens, déguster des produits locaux, en parfaite immersion dans l’histoire de nos grands-parents.

Ferme d'Ingling - vue aérienne

Les partenaires

Presbytère
Partager ce projet
Mise à jour le 21/01/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org