Identifiants invalides.

<div style="text-align:justify"><strong><span style="color:#A90703">Fiche technique</span></strong>

Année de construction : 1909
Type : 030 T « bicabine »
Masse en ordre de marche : 22 tonnes
Puissance : 280 chevaux-vapeur
Machine bicylindre à simple expansion
Chaudière timbrée à 12 bars

Cette locomotive à vapeur, classé Monument Historique, fut construite en 1909 à Lyon par l’entreprise Pinguely pour circuler principalement sur la ligne de Lyon à Saint Marcellin, et numérotée 31. Sa morphologie atypique est due à la présence à l’avant d’une deuxième cabine. Offrant une meilleure visibilité, elle était utilisée par le conducteur lors de la traversée de villages et des rues de Lyon. Il n’existe plus aucune autre machine à voie métrique de ce type.

Après la fermeture de ces lignes, la locomotive n° 31 « bicabine » fut transférée en 1939 sur la ligne reliant Vizille à Bourg d’Oisans, puis revendue à une usine de Saône-et-Loire, pour son réseau interne. En 1975, elle devint la dernière locomotive à vapeur à voie métrique ayant roulé en France, hors usage touristique.

Promise à la ferraille, elle fut sauvée par la SGVA.
Remise en état une première fois en 1978, elle fut confiée jusqu’en 2007 aux exploitants successifs du chemin de fer touristique du Vivarais. Elle fut également utilisée lors des « stages vapeur » organisés par la SGVA pour l’initiation à la technique et à la conduite d’une machine à vapeur.</div>

Médias

Nature des travaux

L’état mécanique de cette locomotive nécessite une révision, mais montre encore un fort potentiel de longévité. La chaudière, plus que centenaire, doit maintenant être remplacée pour répondre aux normes de sécurité.

Ainsi il sera possible de conserver et transmettre la mémoire du formidable progrès technique que fut la locomotive à vapeur, en faisant connaître tant le rôle que jouèrent ces machines que leur conception et leur fonctionnement. Cette transmission pourra s’effectuer par la traction de trains historiques mais aussi par le développement des stages de formation aux aspects techniques, à l’entretien et à la conduite : une véritable « École de la Vapeur ».

Vocation du site

<div style="text-align:justify">Ayant son siège en gare de Boucieu le Roi , l’association « Sauvegarde et Gestion de Véhicules Anciens » (SGVA), régie par la loi de 1901 et reconnue d’intérêt général, a été créée en 1969 pour soutenir l’exploitation du train touristique entre Tournon et Lamastre. L’association assure depuis un rôle de préservation de patrimoine ferroviaire, matériel et immatériel. Sa collection comporte une trentaine de véhicules, presque tous centenaires.

Rassemblant 120 cotisants, elle permet à tous ses membres d’exercer leur savoir-faire dans tous les métiers du chemin de fer. Chacun assure ainsi un rôle de transmission auprès de nos plus jeunes membres, qui s’initient ainsi à l’esprit ferroviaire de rigueur et de responsabilité.
Chaque année, elle participe aux Journées Européennes du Patrimoine, en accueillant avec plaisir tous ceux qui sont intéressés à visiter ses installations et son matériel.

La SGVA est indépendante de l’actuel exploitant du Train de l’Ardèche.</div>

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine