• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Maison de Gérard Philipe à Cergy

    Réhabilitation générale de la maison de maître, de la maison du jardinier et aménagements du parc boisé.

    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Le projet
    Partager ce projet

    Haut lieu de la création théâtrale

    Ancienne culture potagère au XVIIIe siècle, elle est aménagée dans la seconde moitié du XIXe s. en propriété : le « Mesnil Gency ». Une maison bourgeoise en pierre de taille est alors bâtie et un parc arboré de 5 ha créé à l’emplacement des anciens parterres de légumes. La maison est acquise par Gérard Philipe, icône du théâtre et du cinéma français de l’après-guerre, et sa compagne Anne en 1954. Ils inscrivent alors les aménagements de la demeure dans le goût sobre de cette décennie, recouvrant les façades d’un enduit de ciment masquant le décor de pierre et brique. Ils y vécurent avec leurs enfants jusqu’en 1959. Cette sérénité des lieux était propice à la création : Gérard Philipe y élabora le scénario de « Till l’espiègle » et Anne Philipe y rédigea son récit de voyage « Caravane d’Asie ». La maison était aussi le lieu de rendez-vous d’artistes et écrivains amis du couple : Claude Roy, Georges Perros, René Clair, Jean Vilar et Agnès Varda. Claude Roy y écrira d’ailleurs la moitié de son roman « Le Soleil sur la terre » et Georges Perros une grande partie de son livre « Papiers collés ».

    La maison de maître présente un état de délabrement inquiétant et l'étage s'est effondré. Si quelques travaux de réhabilitation ont déjà été effectués, il reste beaucoup à faire avant de pouvoir l’ouvrir au public, même si seuls quelques éléments architecturaux et mobiliers significatifs de la période des années 1950 sont encore visibles à l’intérieur.

    Par ailleurs, le paysage environnant a également fait face à une modification notable : le recul des surfaces agricoles au profit de secteurs boisés. La propriété des Philipe est particulièrement concernée par cette évolution paysagère et toute la partie Ouest est totalement boisée. La partie des terrasses reste cependant ouverte. L’alignement, en partie restauré, marque encore l’axe principal. Cette mise en scène de l’arrivée sur la demeure est cependant anachronique aujourd’hui puisque l’entrée a été renversée.

    Un projet dédié au soutien de la création artistique

    L'état de la maison ne permet pas son ouverture et seul le parc est ponctuellement ouvert (Journées européennes du patrimoine, Rendez-vous aux jardins, expositions, etc.) et mis à disposition d’associations toute l’année, pour des activités de permaculture. La commune souhaite développer sur le site un projet culturel ouvert sur la création artistique et le décloisonnement des genres. L’idée est d’en faire un lieu de rencontres et d’échanges, par l’accueil de résidences : d’une compagnie de théâtre ou de création transdisciplinaire (en écho à celle du couple Philipe). Elles pourraient s'articuler avec le projet d’aménagement du parc en jardin public à dimension artistique, où un musée à ciel ouvert pourrait peu à peu prendre forme. L’objectif de la réhabilitation est aussi l’obtention du label Maisons des Illustres.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 28/07/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous