Ce vaste immeuble a été édifié en 1923, sur les fondations de la maison du chanoine de Cardevac (abbé de Bailleul) par l’architecte Jean de Saint Maurice, architecte parisien, rappelant d'une certaine manière une architecture de type haussmannien. Elle se situe en face de la préfecture d’Arras et de l’Eglise de Saint Nicolas en Cité et à l'emplacement de l’ancien cloître de Notre Dame.
Le cloître renfermait comme monument principal, la Cathédrale d’Arras et le cloître des processions qui y était attenant, puis l’évêché, l’église et le presbytère de Saint Nicolas en l’Atre, les écoles, la maîtrise, l’habitation des employés de la Cathédrale, le grenier du chapitre et enfin 34 maisons canoniales. C'est donc sur les fondations d’une de ces maisons canoniales que l'immeuble fut bâti.  
Son histoire a été marquée par son occupation durant la seconde guerre mondiale par les allemands, du fait de sa proximité avec la préfecture. Les occupants de l’époque ne jouissaient que d’une partie de leur résidence. 

Médias

Nature des travaux

Le temps fit son œuvre sur l’édifice. A l’heure actuelle, les fenêtres, la toiture et la façade sont à restaurer.

La maison possède 44 fenêtres dont les ouvrants et les bâtis sont en très mauvais état et les fenêtres sont toutes en simple vitrage. Elles seront toutes refaites à l'identique. 
Elle possède également une toiture faite de plaques bitumées devant être remplacées par ce qui existait à l’origine c’est à dire une toiture en zinc, comme les toitures parisiennes.
Sa façade doit être restaurée avec le changement de certaines pierres de Saint Maximin et le rejointoiement de plusieurs pans de façade réalisés en briques.

Les travaux de maçonnerie, couverture, ferronnerie, et de menuseries ont été confiés à des artisans ayant une connaissance parfaite des bâtiments anciens. 

Cet immeuble s'inscrit dans le SPR ( Site Patrimonial remarquable nouvellement mis en place par la ville d'Arras qui permet désormais à la Fondation du patrimoine de pouvoir intervenir au sein de ce riche patrimoine et en étroite collaboration avec la municipalité puisqu'une convention de partenariat a été établie. 


Bijou architectural du XXème siècle, elle fait partie du patrimoine Arrageois.

Aidons-la à retrouver toute sa splendeur !

 

Vous pouvez retrouver  la convention de mécénat conclue entre le propriétaire et la Fondation du patrimoine en cliquant sur le lien.

Partenaires

  • ville d'Arras




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine