ORGUE DE LA CHAPELLE DU LYCEE SAINT MARC

Oeuvrez pour la rénovation de l’orgue de la chapelle Saint-Marc

Un peu d’histoire
Sous la direction de Frédéric Giniez, qui avait collaboré avec Pierre Bossan et l’équipe d’artistes qui construisirent Fourvière, l’édification de la Chapelle s’achève en 1867.
Les Pères Jésuites font alors appel au génial facteur d’orgue Aristide Cavaillé-Coll qui livre, en 1876- 77, un instrument à la mesure de son talent, et qui sera son Opus 464. Charles-Marie Widor est aux claviers pour son inauguration, le 25 janvier 1877.
De conception symphonique, l’orgue de la Chapelle est doté de 26 jeux, d’une mécanique avec machine Barker, le tout étant contenu dans deux boîtes expressives.
Joyau dans son écrin, presque invisible car situé derrière les arcades, cet orgue nous est parvenu dans son état d’origine, n’ayant reçu qu’un seul relevage en 1938 ; c’est dire la robustesse et la maîtrise de la conception d’un tel colosse !
Classé « Monument Historique » en 1986, il constitue donc un précieux témoignage de l’âge d’or de la facture d’orgues romantiques.
En 1992, le célèbre organiste Jean Guillou met en lumière cet instrument, lors du concert de présentation de l’Inventaire des Orgues du Rhône. Vincent Coiffet et Jean-Baptiste Fourchet, conservateurs de l’instrument, veillent aujourd’hui sur ce chef d’oeuvre et sur sa santé devenue précaire.

actualité
du projet

Soirée de lancement de la souscription pour l'orgue de Saint-Marc

L'orgue Cavaillé-Coll du lycée Saint-Marc de Lyon sort le grand jeu ! Annoncé sur France Musique et mis à l'honneur dans l'émission du 14 mai 2017, pour le 37ème numéro de Sacrées Musiques, après la...

Médias

Nature des travaux

La restauration de l’orgue
L’ampleur de l’usure que présentent les différents organes de l’instrument ne permet plus aujourd’hui d’apporter par le seul entretien les solutions suffisantes pour maintenir cet orgue en état de fonctionner normalement.
Aussi, afin de retrouver toutes les qualités originelles de cet instrument précieux et de le mettre ensuite en valeur dans le cadre de la liturgie comme de la programmation de l’Espace Culturel Saint-Marc, le projet de sa restauration a été lancé par l’Association Foncière de Lyon et du Rhône, sous l’impulsion de Bernard Terreux et d’Olivier Raynaud, avec l’accord unanime des Monuments Historiques.
• Démontage complet de l’instrument
• 24 mois de travaux
• 415.000€ TTC (estimation mai 2015)

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine