S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Piano Steinway du Mont-Dore, dans le Puy-de-Dôme

Participez à la sauvegarde de ce piano centenaire, souvent décrit comme "la piano parfait"

Piano Steinway du Mont-Dore, dans le Puy-de-Dôme
pinMapSvgMONT DORE - Puy-de-Dôme
920
20 000
10 920

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : restaurer ce Steinway pour régaler les pianistes et auditeurs

Notre projet est de restaurer un piano Steinway demi-queue B-211 (2,11 m). Son numéro de série 102356 permet de le dater précisément, il a été fabriqué en 1901 à Hambourg, dans l’une des deux usines Steinway au monde et l’usine d’Hambourg a pu nous indiquer qu’il avait été expédié à Paris le 12.4.1902 chez le facteur de pianos Edouard Moullé. Il est en palissandre de Rio.

Ce piano a toujours été présent au Mont Dore depuis son achat en 1902 par la famille Sarciron : Cécile Spitzer, petite fille d’Aimé Sarciron et pianiste confirmée, en a fait le don à notre association car elle souhaitait que ce piano reste au Mont-Dore et profite encore aux nombreux stagiaires. En effet, notre association organise des stages et des concerts dans le Massif du Sancy -principalement au Mont-Dore- depuis bientôt 40 ans et quelques stagiaires pianistes avaient eu la chance de s’exercer dessus à titre privé.

Depuis 2 ans, il est stocké à Lyon et actuellement, chez les pianos Baruth en attente de restauration. Ce piano nécessite une restauration complète de sa mécanique et la restauration du meuble (2 impacts importants, rayures et vernis écaillé voir absent).

L'objet et son histoire : un piano encré à l'histoire de la commune

C’est Aimé Sarciron qui acheta à sa fille Jeanne ce piano Steinway. Le nom Sarciron est connu des habitants du Mont-Dore car l’hôtel Sarciron, palace style Art Nouveau comportant 300 chambres était à son époque le plus grand palace de la région. Cet hôtel fut conçu en partie par l'architecte clermontois Louis Jarrier et achevé en juin 1909 pour répondre à la demande de la clientèle d’une ville thermale en plein essor. Plus tard, Jeanne épousa Léon Devincet (maire du Mont-Dore à l’époque ). Cécile Spitzer née de cette union, hérita de ce piano. Elle désirait que ce piano ne quitte pas le Mont-Dore et en a fait don à notre association, peu avant sa mort, le 3 janvier 2022.

La mobilisation : continuer à faire résonner des airs de piano au Mont-Dore

La restauration de ce piano permettra de le valoriser et de régaler pendant de nombreuses années les oreilles des mélomanes de passage lors de concerts. Il sera un magnifique instrument de travail pour les stagiaires assidus et nous permettra aussi d’accueillir plus de stages de pianos au Mont-Dore.

Partager ce projet
Mise à jour le 10/01/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org