PIGEONNIER À GRÉZIEUX-LE-FROMENTAL

Seul pigeonnier octogonal connu de la Région, d’une élévation de plus de 15 mètres, présentant trois niveaux, ce patrimoine rural est le témoin d’une double activité : d’abord de l’élevage de pigeons de chair, source de revenus par cette chair fine prisée des bonnes tables, et de la pisciculture. Ce pigeonnier était situé au bord d’un étang, asséché depuis, la « cave » du bâtiment servant de bonde et de piège à poisson. Il s’y pratiquait fort probablement l’assec, comme dans d’autres étangs du Forez ou des Dombes. 

Datant au moins du début du XVIIe siècle, il est, avec plus de 750 boulins, un témoin de l’importance du domaine de Lachaux dont on retrouve trace en 1410, propriété de Antoine GAY de la Chaux (terrier LALLIER) et citée dans une transaction du 29 janvier 1541 ainsi que dans un édit du 19 avril 1675 citant la maladrerie de Grézieux, dépendant de l’ordre Saint-Lazare-de-Jérusalem.

Médias

Nature des travaux

Les huit pans de mur du pigeonnier s’écartent avec des lézardes sur toute la hauteur de l’édifice et toute l’épaisseur du mur. Ils sont encore retenus en haut par la charpente mais celle-ci, n’étant plus hors d’eau, a subi des dégradations importantes qui s’accélèrent, et particulièrement cet hiver avec le décrochage de plus de la moitié d’un panneau de volige. Certains arbalétriers sont gravement fragilisés et pourraient se rompre assez rapidement (vent, surcharge …) avec effondrement des murs…

Après échafaudage tout autour du bâtiment sur toute sa hauteur, pose de trois cerclages de huit pièces qui seront serrées très progressivement et tirants de chaînage. Puis réfection de la charpente et de la couverture à l’identique, et enfin reprises et renforts des murs. Une fois sauvé de l’effondrement, réfection des planchers, réfections des huisseries et des planches d’envol et si possible de l’échelle tournante qui était utilisée pour la récolte des œufs et l’entretien des boulins.
 
Le plus tôt possible, idéalement avant l’hiver 2018/2019, une surcharge par chute de neige pouvant créer l’effondrement du pigeonnier … et du projet !

Vocation du site

L’urgence est au sauvetage du bâtiment avant qu’il ne s’effondre. Dans un second temps le souhait est de l’ouvrir au public et en particulier aux scolaires en développant les informations sur cette double vocation, l’élevage des pigeons, privilège soumis à autorisation, et la pisciculture avec l’assec, et encore les enjeux des pigeonniers et des étangs à la Révolution… Il sera également un point haut d’observation notamment des oiseaux qui viendront coloniser l’étang tout proche prévu par la LPO dès la fin de l’exploitation de la carrière d’argile verte. La partie interne des murs du pigeonnier est réalisée avec des briques de cette argile verte.

Partenaires

  • Mission Bern




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine